/news/coronavirus

Un «party» de retraite en pleine pandémie chez Postes Canada

Une fête pour souligner le départ à la retraite d’un employé de Postes Canada a eu lieu au mois d’avril à l’établissement Gateway de Mississauga, en Ontario.

• À lire aussi: Amazon n’augmentera pas ses salariés d’ici

• À lire aussi: Une perte de 779 millions $ pour Postes Canada en 2020

• À lire aussi: Dépistage chez Postes Canada et la STM, frappées par des éclosions de COVID-19

La tenue de ce rassemblement illégal, qui a été rapporté par Global News, n’a pas été nié par le service postal, qui a précisé que la fête avait eu lieu pendant les heures de travail.

Des photos de l’événement ont montré plusieurs personnes – certaines portant le masque et d’autres non – ne respectant pas la distanciation sociale.

Un employé qui a accepté de se confier à Global News a rapporté que plusieurs de ses collègues s’étaient fait des accolades et que la célébration a duré environ 50 minutes. Les patrons du Gateway auraient également donné leur aval à la petite fête.

Trois femmes ayant participé au «party» ont finalement testé positif à la COVID-19. Deux d’entre elles ne seraient pas encore revenues au travail depuis.

«Ce sont des nouvelles choquantes, a déclaré la mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie, lors d’un point de presse, mercredi. [...] C’est très irresponsable. S’ils avaient fait une fête à la maison, ça n’aurait pas été différent – nous aurions remis des amendes.»

Toujours selon Global News, il ne s’agirait pas d’un événement isolé, puisqu’une autre fête de retraite aurait eu lieu dans des bureaux de Postes Canada le 21 avril, cette fois à Toronto.

Dans la même catégorie