/news/coronavirus

COVID-19: la Suède dépasse le million de cas

La Suède a dépassé jeudi la barre symbolique du million de cas détectés de COVID-19 alors que le pays, qui a mené une stratégie moins stricte contre le virus, est actuellement en deuxième position des nouvelles contaminations en Europe.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Avec 1 002 121 cas de coronavirus enregistrés depuis le début de la pandémie, le pays scandinave se rapproche des 10% de la population ayant contracté le virus (9,85%), selon les données officielles compilées par l'AFP.

Un niveau déjà franchi en Europe par une poignée de pays: Monténégro, République Tchèque, Slovénie et Luxembourg, selon cette base de données.

AFP

Avec un taux d'incidence proche de 700 nouveaux cas pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, la Suède est actuellement le pays avec le plus de nouveaux cas en Europe derrière Chypre, selon les données de l'OMS, même si la tendance est à une légère baisse.

Malgré cette forte troisième vague en nombre de cas, la hausse du nombre de morts évolue nettement plus lentement ces dernières semaines, avec 156 décès au cours des sept derniers jours.

AFP

Le bilan total depuis de début de la pandémie a atteint jeudi 14 158 morts, plaçant la Suède en milieu de classement en Europe, mais nettement au-dessus de ses voisins nordiques comme la Finlande, la Norvège et le Danemark.

Les statistiques européennes sur la mortalité montrent également que la Suède a eu une surmortalité inférieure à la moyenne européenne en 2020.

La Suède s'est distinguée dans la crise du coronavirus par l'absence de confinement et une stratégie reposant sur des recommandations plutôt que des mesures coercitives, avec un recours très restreint aux masques dans l'espace public.

AFP

Malgré des nouvelles mesures fin 2020, avec par exemple la fermeture des bars et restaurants à 20H30, le pays reste comparativement moins strict qu'ailleurs en Europe face au virus.

Si la stratégie suédoise a suscité la controverse, la multiplication des confinements ailleurs en Europe a aussi redonné du crédit à une stratégie qui se veut un «marathon» et veut prendre en compte l'état mental et sanitaire de la société dans son ensemble.

Dans la même catégorie