/regional/montreal/montreal

Montréal: important virage écologique au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

GUILLAUME CYR/AGENCE QMI

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal entreprend le plus important virage vert de son histoire afin de réduire son empreinte écologique et de contribuer à la biodiversité sur le mont Royal. 

«La réduction, la récupération, le recyclage et la réutilisation sont au cœur de notre réflexion écologique, nourrie par la volonté d'innover afin de mieux répondre aux besoins actuels et à venir de notre clientèle, des visiteurs et des partenaires de la communauté», a dit jeudi Jean-Charles Boily, chef de la direction de la Fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal, par communiqué.

Parmi la série d’aménagements, le cimetière Notre-Dame-des-Neiges compte récupérer l'eau de pluie et de ruissellement afin de répondre écologiquement à l'ensemble de ses besoins et à ceux de sa clientèle et de ses visiteurs.

Dès l’an dernier, 22 réservoirs d'eau ont été installés à plusieurs endroits sur le site afin de répondre aux besoins des visiteurs qui souhaitent aménager ou fleurir les terrains des défunts.

Un projet de conversion d'une grande surface gazonnée (93 000 m2) en un espace accueillant des plantes indigènes vivaces est également envisagé.

On souhaite par ailleurs la création de zones d'inhumation écologiques permettant aux personnes qui choisissent la crémation de remplacer l'installation d'un monument par la plantation d'un arbre d'une essence indigène de qualité.

Ces deux projets seraient appuyés par plus de 80 % de la clientèle du cimetière, selon un sondage de la Fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal.