/news/municipales2021

Qui succédera à Régis Labeaume?

Mercredi, Régis Labeaume a systématiquement refusé de répondre aux questions concernant son éventuel successeur à la mairie de Québec. Voici, en vrac, quelques noms de prétendants potentiels. Les paris sont ouverts. 

• À lire aussi: Régis Labeaume quitte la vie politique

• À lire aussi: Départ de Régis Labeaume: réactions et hommages affluent

Marie-Josée Savard  

Photo d'archives, Didier Debusschère

La vice-présidente du comité exécutif n’est pas très connue du grand public, mais son nom circule avec de plus en plus d’insistance. Elle est actuellement responsable des dossiers de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme ainsi que du patrimoine. 

Sam Hamad  

Sam Hamad

Photo d'archives

L’ancien ministre libéral a sérieusement réfléchi à l’idée de se présenter comme candidat à la mairie de Québec avant de jeter l’éponge au début 2021. Va-t-il rechanger d’avis ?  

Agnès Maltais  

Periode des questions

Photo d'archives

Cette ancienne députée de Taschereau (centre-ville de Québec) et ministre péquiste a passablement disparu de l’actualité depuis qu’elle a quitté la politique provinciale, en 2018. Mais sait-on jamais ?  

Jean-François Gosselin   

jean-françois gosselin

Photo d'archives, Didier Debusschère

En 2017, le chef de Québec 21 a obtenu 27,64 % des suffrages, soit la moitié des 55,3 % de Régis Labeaume. Il espère faire beaucoup mieux cette fois. Pour le moment, il est le seul candidat déclaré à s’opposer au tramway.

Jean Rousseau  

Fin du congres du Parti Democratie Quebec, Jean Rousseau a annonce qu il sera candidat a la mairie, Centre communautaire Lucien-Borne, Quebec, 29 aout 2020. Photo PASCAL HUOT / JOURNAL DE QUEBEC / AGENCE QMI

Photo d'archives

Le chef de Démocratie Québec, et seul représentant de ce parti au conseil municipal, espère faire une percée cette fois. 

Bruno Marchand  

Quebec

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

L’ancien PDG de Centraide Québec a officialisé sa candidature à la mairie de Québec il y a à peine trois semaines. À la tête du nouveau parti politique Québec forte et fière, il promet de présenter 21 candidats aux postes de conseillers municipaux. 

Jackie Smith  

Jackie Smith

Photo d'archives, Didier Debusschère

Cheffe de Transition Québec et ancienne candidate de Démocratie Québec au poste de conseillère, elle tente de sortir de son relatif anonymat. 

Julie Lemieux  

Julie Lemieux

Photo d'archives, Didier Debusschère

Ancienne conseillère municipale de 2009 à 2017 et ex-bras droit de Régis Labeaume, son nom revient régulièrement dans les discussions. Elle a toutefois indiqué mercredi soir au Journal : « Je ne dis pas que la politique, un jour, je n’y reviendrai pas, mais pas cette année. »

Nathalie Normandeau  

Nathalie Normandeau

Photo d'archives, Didier Debusschère

Après le récent avortement de son procès, l’ancienne ministre libérale a clairement fait savoir qu’elle n’est pas intéressée par la mairie de Québec. Le départ du maire Labeaume va-t-il changer la donne ? 

Olga Farman  

Une avocate de Québec au palmarès des femmes les plus influentes

Photo courtoisie

Cette avocate figure parmi les cent Canadiennes les plus influentes, selon le palmarès du Réseau des femmes exécutives. L’automne dernier, elle s’est dite « sincèrement touchée » de voir son nom circuler comme potentielle candidate, mais elle a fermé la porte à cette éventualité à ce moment-là.

Rémy Normand  

Quebec

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Le numéro 2 de la Ville et président du Réseau de transport de la Capitale (RTC) n’a pas encore dit officiellement s’il sera ou non de retour en novembre comme candidat au poste de maire ou de conseiller municipal. Mercredi soir, il a précisé que la journée appartenait à Régis Labeaume et il n’a pas voulu faire de plus amples commentaires.  

Dominique Brown  

Dominique Brown

Photo d'archives

Le nom du propriétaire de Chocolats favoris a déjà circulé par le passé. Mais l’homme d’affaires a annoncé cette semaine, sur Facebook, qu’il partira avec sa famille, cet été, à bord d’un voilier pour un voyage d’un an. 

Gérard Deltell  

Quebec

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Le nom du député conservateur revient souvent quand il est question d’une candidature à la mairie. Mais il a toujours nié avec force cette possibilité.

Daniel Gélinas  

Quebec

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

L’ancien président du Festival d’été de Québec a de nouveau fermé la porte à une candidature mercredi soir. « Je n’ai pas l’intention de me présenter à la mairie. Je ne me sens pas la fibre politique », a-t-il réitéré. 

Monsieur ou Madame X  

À l’automne 2007, au moment de l’annonce de sa candidature, Régis Labeaume recueillait à peine 3 % dans les sondages et était une des rares personnes en ville à croire en sa victoire. Sur la scène municipale de Québec, il ne faut jamais exclure la possibilité de voir un candidat (ou une candidate) émerger de nulle part et créer la surprise.