/news/culture

«Antigone»: le retour des soeurs Boulay

Invitées à la demi-finale de Star Académie, Stéphanie et Mélanie Boulay ont révélé être de grandes fans de l’émission.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Invitées à la demi-finale de Star Académie, Stéphanie et Mélanie Boulay ont révélé être de grandes fans de l’émission.

Après une dernière année agitée entre la pandémie, les dénonciations d’abus sexuels et l’annonce d’une pause professionnelle, Mélanie et Stéphanie Boulay reviennent avec Antigone, une première chanson empreinte de résilience. Un nouvel album devrait voir le jour prochainement.

Invitées à la demi-finale de Star Académie, Mélanie et Stéphanie Boulay ont révélé être de grandes fans de l’émission, ne ratant aucun Variété ni les quotidiennes. «J’aime l’émission depuis ses débuts, mais particulièrement cette année parce qu’on connaît Rosalie depuis qu’elle a 13 ans, a expliqué Mélanie. Elle a fait nos premières parties quand elle avait 15-16 ans avec ses compositions. On est très fières d’elle, et je suis contente de la voir déployer ses ailes.»

L’élève aurait même dépassé ses mentores, selon Stéphanie. «Quand on l’invitait à faire notre tournée, elle était dans notre univers, comme chez nous. On a essayé de lui passer le plus de lumière possible. Aujourd’hui, c’est comme l’inverse. C’est elle qui nous disait quelle caméra regarder. Elle a assurément plus d’expérience que nous en télévision.»

Un arrêt salutaire

Après une pause professionnelle de quelques mois, Les sœurs Boulay renouent avec la création en sortant un nouveau titre, Antigone. «C’est comme une chanson de renouveau pour nous, a précisé Stéphanie. Il est arrivé plein de choses dans nos carrières et dans nos vies. Il y a eu la pandémie, mais aussi la vague de dénonciations, l’été passé, qui nous a éclaboussées parce que notre maison de disques a été au cœur d’une tempête. On s’est même posé la question à savoir si on avait encore le goût et le courage de continuer.»

Cet arrêt a été salutaire pour faire le point, et finalement, l’envie de recommencer à écrire est rapidement revenue. «C’est donc une chanson de pardon, de guérison et de résilience, a renchéri Mélanie. Elle explique notre démarche. Il s’est passé plein de choses, mais on choisit de regarder vers l’avant, de reconnaître le passé, mais surtout d’attendre ce que le futur a de beau à nous offrir. C’est la main tendue vers la création, vers des relations humaines saines, vers un milieu de travail plus sain, en faisant ce métier pour les bonnes raisons.»

Un album à venir

Les sœurs Boulay confient d’ailleurs être «en feu» sur le plan créatif pour l’écriture de leur nouveau matériel. «On a beaucoup d’inspiration, avance Mélanie. J’attends un bébé qui va arriver à la fin de l’été. C’est sûr qu’il n’y aura pas d’album d’ici là, mais il y a quelque chose qui se met en branle tranquillement.»

Ce n’est pas forcément la grossesse et la perspective d’accueillir son second enfant qui provoque cette énergie créative, mais ça doit aider. «J’ai eu cette même énergie-là après avoir eu mon fils. J’avais de nouvelles choses à raconter que je n’aurais pas nécessairement eu à dire si je n’avais pas eu mon enfant. L’inspiration vient vraiment quand on se donne du temps parce que dans cette grande roue qui est de faire un disque et ensuite de partir en tournée, c’est difficile d’être dans l’introspection. Ça prend du calme et de la tranquillité pour écrire.»

Pour faciliter le travail en commun, Mélanie et Stéphanie ont décidé de former une bulle familiale. «Je suis parfois comme une “baby-sitter”, avoue Stéphanie. On a décidé de faire une bulle avec nos deux familles parce qu’on passe presque la moitié de notre temps ensemble à cause de tout ça. C’est beaucoup plus simple de cette façon.»

Une nouvelle équipe

Les sœurs Boulay ont choisi une nouvelle équipe pour les accompagner dans leur nouvelle aventure. «Je pense qu’on avait besoin de reprendre le contrôle sur nos affaires, d’être vraiment présentes dans le processus, du début à la fin», a détaillé Stéphanie.

Leur prochain album, actuellement en création, sera évidemment marqué par ce renouveau. «Laisser en arrière les colères et les frustrations, aller vers la lumière, c’est une direction centrale de ce qu’on a à dire. Le dernier album était quand même sombre. Après toute cette période de noirceur, notamment avec la pandémie, on a besoin d’espoir. Je pense qu’on va avoir un album d’espoir, un album lumineux qui tentera de faire de la beauté avec ce qui s’est passé.»

La chanson Antigone est offerte sur toutes les plateformes. Les sœurs Boulay termineront également leur dernière tournée La mort des étoiles d’ici la fin de l’été. Tous les détails sur lessoeursboulay.com.