/sports/homepage

«Caufield n’a pas sa place dans la formation en séries»

Cole Caufield ne laisse personne indifférent depuis ses débuts avec les Canadiens. 

Après sept matchs disputés dans l’uniforme bleu, blanc et rouge, l’attaquant de 20 ans compte déjà trois buts, dont deux filets gagnants inscrits en prolongation.

L’échantillon, dans le cas de Caufield, est encore très mince. Toutefois, il y a des éléments qui sautent aux yeux lorsqu’on s’attarde à son jeu. 

Le patineur de 5 pieds 7 pouces et 162 livres, au-delà de son indéniable talent de finisseur, est également doté d’un sens du jeu au-dessus de la moyenne. Il sait constamment où se placer pour recevoir la rondelle dans une situation qui l’avantage et cette qualité n’est pas donnée à tous les hockeyeurs. 

Sa vitesse d’exécution est également très élevée. Rarement l’a-t-on vu, depuis ses débuts dans la LNH, être en retard sur une séquence donnée. 

Globalement, Cole Caufield, à sa façon, a donné un nouvel élan au CH sur le plan offensif. 

Laissé de côté pour les séries?     

Mais le hockey, comme on le sait, peut parfois être impitoyable. Malgré l’impact considérable qu’il a pu avoir sur le Tricolore, Caufield, croit l’animateur Louis Jean, devrait être laissé de côté pour les séries éliminatoires. 

De passage à l’émission «JiC», jeudi, Jean a expliqué que la possibilité de voir le jeune homme dans les gradins était plutôt grande, considérant le retour imminent de plusieurs vétérans dans la formation. 

«Tatar est revenu, Gallagher va revenir et Paul Byron aussi. Mon avis est le suivant : tu ne peux pas faire jouer Caufield au début des séries éliminatoires. Tatar et Gallagher, en santé, sont assurément en uniforme. Paul Byron aussi, selon moi. C’est un vétéran respecté qui peut avoir un impact en séries, et il est aussi adjoint au capitaine. Ça a une certaine valeur pour tout le monde, ça.»

Photos Martin Chevalier

L’animateur a poursuivi. 

«Honnêtement, il faut rendre crédit à Caufield pour ce qu’il a fait. C’est immense. Mais les gens ont tendance à s’emporter trop rapidement. Il faut prendre les bonnes décisions. Moi, je ne vois pas comment tu peux faire jouer Cole Caufield en séries alors que tu as l’occasion d’employer des joueurs d’expérience. Evans doit jouer, car il a fait ses preuves sur une longue période. Caufield, lui, doit encore apprendre certaines petites choses. Pour moi, il n’a pas sa place dans la formation dans un contexte de séries.    

«Ses buts gagnants ont été inscrits à trois contre trois. Oui, il peut aider l’avantage numérique et je l’aime beaucoup. Mais logiquement, à moins d’une autre blessure à un joueur-clé, c’est Cole Caufield qui perdra sa place dans la formation au début des séries.»

Voyez l’intervention complète de Louis Jean dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie