/regional/troisrivieres/mauricie

Du théâtre pour contrer la cyberintimidation

La troupe de théâtre Parminou, qui était de passage à Louiseville en Mauricie, vendredi, souhaite sensibiliser les jeunes à la cyberintimidation.

• À lire aussi: Marie-Eve Proulx démissionne «d’un commun accord» avec Legault

• À lire aussi: Des élèves tiennent une «enchère d’esclaves» de leurs camarades noirs

• À lire aussi: Menacés d’expulsion, les locataires du Manoir Lafontaine manifestent

Derrière les éclats de rire, le propos de la pièce «Top Net!» était sérieux. Éliott, le personnage principal, incarné par le comédien Émanuel Frappier, est tour à tour intimidant et intimidé. Rien n'est tout noir ou tout blanc dans l'univers de la pièce et les pièges sont nombreux.

C'est l'enseignant d'art dramatique de l'école L'Escale, Antoine Gélinas, qui avait organisé l'événement. «L'humiliation, des images qui se promènent, des vidéos qui se promènent, c'est quelque chose qu'on vit au quotidien en tant qu'enseignant», a-t-il indiqué.

À la Sûreté du Québec, on dit prendre la chose très au sérieux. La sergente Sabrina Carbonneau, coordonnatrice aux relations communautaire, a affirmé que non seulement les incidents ont augmenté, mais les victimes seraient de plus en plus jeunes, touchant même les élèves du primaire. Le temps d'écran qui a explosé depuis le début de la pandémie ne serait pas étranger au phénomène, a-t-elle avancé.

Retour sur scène

Au-delà du sérieux de la pièce et des sujets qui y sont abordés, le public tout comme les comédiens, ont apprécié le retour à du vrai théâtre et à un semblant de normalité. Les comédiens portaient un masque sur scène.

«Le 12 mars 2021, on a fini par reprendre avec Top Net! Donc un an jour pour jour, ça a été réellement un soulagement, ça a fait tellement du bien... Un acteur pas de public, ce n’est pas mort, mais presque», a laissé tomber Marion Van Bogaert Nolasco, comédienne, au sortir de la scène.

La pièce «Top Net!» a été créée il y a 12 ans. On ne parlait alors que de Facebook. Le texte a été actualisé à plusieurs reprises. Les trois comédiens qui se donnent la réplique parlent aujourd'hui de textos, d'Instagram et de TikTok.