/news/culture

La veuve de Chris Cornell et le médecin du disparu parviennent à un accord

Sakura/WENN.com

Vicky Cornell, la veuve Chris Cornell, est parvenue à un accord avec le docteur Robert Koblin qu’elle accusait jusque-là d’avoir trop prescrit au chanteur des médicaments qui l’ont mené au suicide en mai 2017. 

• À lire aussi: La fille de Chris Cornell rend hommage à son père et à Chester Bennington

• À lire aussi: Chester Bennington est mort le jour de l’anniversaire de Chris Cornell

• À lire aussi: L'icône du grunge Chris Cornell s'est pendu

Dans sa plainte, elle reprochait au médecin d’avoir prescrit pas moins de 940 doses d’anxiolytiques, à savoir du Lorazepam et de l’Oxycodone, au chanteur de Soundgarden durant 20 mois sans même l’examiner.

Elle estime que le thérapeute n’a pas protégé son mari alors même qu’il savait que ce dernier présentait un comportement addictif. 

Selon elle, il ne l’aurait jamais mis en garde face aux dangers et aux effets secondaires liés à ces substances. 

«Au moment de sa mort, M. Cornell avait tout pour être heureux et prévoyait de futurs enregistrements, des concerts et de continuer à travailler en tant qu’activiste caritatif», est-il avancé dans la plainte.

En réponse, Robert Koblin affirmait quant à lui que Chris Cornell était tout à fait conscient des risques liés aux anxiolytiques qu’il lui a prescrits.

Et tandis que Vicky Cornell poursuivait le médecin pour des dommages et intérêts d’une hauteur non spécifiée, il semblerait qu’ils aient trouvé un accord le mois dernier. 

«Après des années de litige et de négociations, les plaignants et (le Docteur Robert Koblin et la Robertson Cardiovascular Center LLC) sont parvenus à un accord confidentiel afin de résoudre toutes les accusations avancées par chaque plaignant», stipulent les avocats de la famille Cornell dans des documents juridiques obtenus par Rolling Stone.

Une audience devant le tribunal a été fixée au 26 juillet prochain pour mettre fin à l’affaire.

Si vous avez besoin d’aide

Ligne québécoise de prévention du suicide

www.aqps.info

1 866 APPELLE (277-3553)              

Jeunesse, J’écoute  

www.jeunessejecoute.ca

1 800 668-6868              

Tel-jeunes  

www.teljeunes.com

1 800 263-2266