/news/coronavirus

Manifestation au Stade olympique: possible contamination parmi les participants

La COVID-19 s’est possiblement invitée à bord d’au moins un autobus de la Beauce qui a voyagé vers Montréal pour la manifestation de 30 000 personnes, le 1er mai dernier. 

• À lire aussi: «J’espère que les gens de la Beauce ne seront pas responsables d’une quatrième vague»

• À lire aussi: Québec entrevoit la sortie de crise

• À lire aussi: Un changement de palier qui demande encore un effort en Capitale-Nationale

Selon deux sources différentes, l’un des organisateurs du groupe s’est retrouvé à l’urgence de l’hôpital de Saint-Georges mercredi avec un test de dépistage positif. 

La situation est suffisamment préoccupante pour inciter les autorités sanitaires à lancer un appel à tous de manière préventive aux participants. Les dirigeants précisent qu'ils n'ont pas utilisé cette méthode très souvent depuis un an.

La Dre Liliana Romero, directrice régionale de santé publique de Chaudière-Appalaches, souhaite donc retracer le plus grand nombre de manifestants de son territoire durement touché depuis quelques semaines. 

« La directrice de santé publique de Chaudière-Appalaches désire informer les citoyens ayant voyagé en autobus vers le Stade olympique, à Montréal, pour participer à une manifestation, qu’il est possible que des personnes positives à la COVID aient été parmi les passagers », peut-on lire dans un communiqué. 

La direction de santé publique invite les personnes concernées à aller se faire dépister et s’isoler au besoin en cas de symptômes.  

Les personnes visées ne collaborent pas beaucoup.  

« Nous avons un peu de difficulté à obtenir l’information », confirme Geneviève Dion, chef des communications. La Dre Romero n’était pas disponible vendredi pour commenter.

Samuel Grenier, l'un des organisateurs de la manifestation, a déclaré au TVA Nouvelles qu'il invitait les individus concernés à aller se faire dépister et à s'isoler si nécessaire.

Manifestation       

Quelque 30 000 personnes ont pris part à la manifestation du 1er mai. Il s'agit de la plus grande mobilisation contre les mesures sanitaires qu'a connue le Québec depuis le début de la pandémie.

La majorité des participants ne portaient pas de couvre-visage et la distanciation était quasi-inexistante pendant le rassemblement.

Plusieurs intervenants du réseau de la santé et politiciens ont vivement dénoncé cet événement.

Des Québécois ont voyagé d'aussi loin que Carleton-sur-Mer pour venir prendre part à la manifestation.

La foule regroupait des personnes aux profils très divers, notamment plusieurs familles.

Chaudière-Appalaches     

La région de la Chaudière-Appalaches est l'une des plus touchées par la COVID-19 actuellement.

137 nouveaux cas ont été annoncés vendredi, pour un total de 17 539 depuis le début de la pandémie.

Seules Montréal et la Montérégie ont enregistré davantage de nouvelles infections vendredi.

En 14 mois de crise sanitaire, 328 personnes ont perdu la vie en raison du coronavirus dans Chaudière-Appalaches.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.