/news/currentevents

Partage d’images intimes à des milliers d’internautes: le SPVM ouvre une enquête

Martin Alarie / Agence QMI

La police de Montréal a ouvert une enquête à la suite du partage d’images osées de jeunes femmes «obtenues de façon non consensuelle» au sein d’un groupe de discussion réunissant des milliers de personnes.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été informé de la situation au cours des derniers jours et affirme avoir ouvert une enquête «sans attendre» afin de retrouver le ou les suspects à l’origine de ces partages illégaux.

«La semaine dernière, un groupe impliquant des milliers d’individus a partagé via la plateforme Telegram, des images intimes de jeunes femmes obtenues de façon non consensuelle», a indiqué le SPVM dans un bref communiqué, vendredi.

L’enquête dans ce dossier est menée en collaboration avec la Sûreté du Québec et la police de Laval.

Toute personne détenant de l’information au sujet de cette affaire est invitée à communiquer avec Info-Crime, au 514 393-1133.