/news/culture

Rendez-vous Québec Cinéma: «Nadia, Butterfly», le choix des critiques

Nadia, Butterfly

PHOTO COURTOISIE

La liste des honneurs octroyés au long métrage «Nadia, Butterfly» s’est allongée de deux prix, vendredi, lors de l’annonce des lauréats de la 39e édition des Rendez-vous Québec Cinéma (RVQC).

• À lire aussi: Rendez-vous Québec Cinéma: un festival en ligne et en salle

Mettant en vedette Katerine Savard dans le rôle-titre, le drame de natation écrit et réalisé par Pascal Laplante a été récompensé du Prix Luc-Perreault/AQCC décerné au meilleur film québécois 2020 par l’Association québécoise des critiques de cinéma. Il a aussi permis à son créateur de recevoir, ex aequo avec Sophie Dupuis pour son «Souterrain», le Prix Jacques-Marcotte du meilleur scénario de long métrage de fiction francophone, tel que décidé par la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma.

L’an dernier, «Nadia, Butterfly» avait été inséré dans la sélection officielle du prestigieux Festival de Cannes.

Bahman Tavoosi a, pour sa part, hérité du Prix Gilles-Carle du premier ou deuxième long métrage de fiction grâce à la qualité de son oeuvre «Los nombres de las flores». Mira Burt-Wintonick a reçu la preuve du très favorable accueil réservé à son documentaire «Wintopia» en acceptant le Prix Pierre-et-Yolande-Perrault.

De plus, de nouvelles distinctions ont été attribuées pendant cette édition. Le prix de la meilleure websérie a été attribué à «Je voudrais qu’on m’efface» d’Éric Piccoli. Du côté de la musique, celui du meilleur vidéoclip est revenu à Adrian Villagomez derrière «Ta main» de Ariane Roy. Le choix du public s’est quant à lui arrêté sur «Love Machine», une réalisation de Matthieu-Olivier De Bessonet à partir d’une chanson de Igoeast.

Pour connaître tous les lauréats des plus récents RVQC: rendez-vous.quebeccinema.ca.