/news/currentevents

Une autre perquisition chez un complotiste de l’Outaouais

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Les policiers de la Gendarmerie royale du Canada mènent depuis vendredi matin une perquisition au domicile d’un complotiste de l’Outaouais.

Raymond Têtu, 51 ans, avait été arrêté pour possession d’armes en janvier dernier à la suite d’une première perquisition à sa résidence du chemin Fogarty.

Les forces de l’ordre avaient notamment saisi chez lui des mitraillettes, des munitions, des silencieux et des faux billets de banque américains.

Une deuxième perquisition menée chez le père de Têtu, à Gatineau, avait permis la saisie de 16 armes supplémentaires.

On ignore cependant pourquoi les policiers se sont de nouveau présentés chez le quinquagénaire vendredi et ce qu’ils souhaitent trouver.

Messages violents

Au cours de la dernière année, Raymond Têtu avait multiplié les publications violentes sur les réseaux sociaux, appelant à tirer sur des policiers ou à s’en prendre au premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

Grand admirateur du politicien Maxime Bernier, Têtu avait écrit au début de la pandémie que Trudeau devait être «abattu comme un animal malade».

Il avait également relayé de nombreux propos conspirationnistes sur la pandémie sur ses comptes personnels.

D’ailleurs, plusieurs de ses publications sur Facebook avaient été retirées parce qu’elles renfermaient de fausses informations.

Facebook l’avait également banni de son réseau social pendant un mois à l’automne dernier.

Raymond Têtu est présentement incarcéré, en attente de son procès.