/regional/quebec/quebec

Le tramway divise à Limoilou

Contrairement à certains commerçants et citoyens qui ne veulent pas d’un tramway traversant la 3e Avenue, dans le Vieux-Limoilou, un groupe de résidents estime que cette option serait la meilleure. 

Dans Limoilou, deux options sont toujours sur la table : la première privilégie un passage du tramway par la 3e Avenue (une artère commerciale), tandis que la seconde alternative préconise la 4e Avenue (qui a une vocation résidentielle). 

« On est très contents que le tramway passe par Limoilou. C’est une chance. Après ça, on doit choisir entre la 3e et la 4e. La plupart des villes qui réussissent à bien intégrer leur tramway le font en envoyant le tramway là où les gens se destinent », a affirmé Étienne Grandmont, résident du secteur et directeur général d’Accès transports viables. Accompagné de près de 70 citoyens, ce dernier signe une lettre ouverte dans laquelle on imagine une future 3e Avenue à l’image de la rue Saint-Jean intra-muros en été (quand elle se transforme en rue piétonne) ou du projet de rue partagée dans l’axe de la Couronne, dans Saint-Roch.

Ce serait donc « une rue commerciale apaisée où l’automobile n’occupe pas plus de la moitié de l’espace public, [avec] de larges trottoirs et une sécurité accrue pour les cyclistes », décrivent-ils.

Éviter une « erreur historique »  

Selon leur raisonnement, un passage du tramway sur la 4e Avenue nuirait à la 3e Avenue, « puisqu’une partie du trafic automobile pourrait se déplacer vers la 3e Avenue, diminuant d’autant le confort des cyclistes et des piétons ».

M. Grandmont se dit conscient de l’importance de la Place Limouloise pour la vie du quartier. Il faut la conserver quitte à la déménager de son emplacement actuel, a-t-il fait valoir. « La 3e Avenue est le meilleur choix, a-t-il avancé. On ferait une grande erreur historique et on manquerait une superbe opportunité à ne pas passer par la 3e. »

Et les commerçants ?  

La semaine dernière, la Société de développement commercial de la 3e Avenue a plutôt appuyé un tracé passant par la 4e Avenue. On a notamment dit craindre pour la pérennité des événements qui sont habituellement organisés sur la 3e

Tout en évitant d’opposer les résidents aux commerçants, M. Grandmont a réitéré qu’un passage sur la 3e serait plus avantageux, à long terme, pour tous. « Il faut réfléchir à ce qu’on souhaite pour le quartier pour les 50 prochaines années, pas seulement pour les trois prochaines », lit-on dans la missive.

Le comité exécutif de la Ville de Québec a rendu public, vendredi, un sommaire visant à assouplir les règles entourant les aides financières aux commerçants qui subissent les conséquences de travaux municipaux majeurs.  

Préoccupations dans Saint-Roch

Dans Saint-Roch, le Conseil de quartier s’inquiète des contrecoups de l’ajout d’une quatrième voie à la rue Dorchester qui de surcroît deviendra une artère à double sens.

«De venir couper les saillies de trottoir et d’abattre les arbres matures qui sont du côté gauche... il y a une certaine perte du sentiment de sécurité qui doit en découler», s’indigne Frédérique Plourde, présidente du conseil de quartier.

«On en garde la majorité et on en replante 100 nouveaux autres. Au total, la canopée va être extrêmement bonifiée», note pour sa part Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal de Saint-Roch-Saint-Sauveur.

Or, Mme Plourde s’inquiète aussi d’un flux de circulation beaucoup plus important, qui pourrait être exacerbé par le possible passage du troisième lien dans le secteur.

«Il y a une certaine préoccupation des citoyens qui ont peur que cette rue-là devienne une voie de transit pour les automobilistes qui veulent se rendent en haute-ville», explique Frédérique Plourde.

Le Conseil de quartier avait ainsi proposé comme solution de réduire la limite de vitesse dans le secteur. Mais cette proposition n’a pas été retenue. 

Le conseiller Lachance ne ferme toutefois pas la porte à réétudier la question une fois le projet implanté.


La semaine prochaine, la municipalité organisera des séances d’information virtuelles qui seront consacrées à l’enjeu du passage du tramway dans Limoilou et Maizerets.

DES CONSULTATIONS DÉTERMINANTES

La Ville tiendra bientôt trois séances d’information virtuelles destinées aux citoyens et commerçants du secteur :  

  • Mardi 11 mai 2021, 19 h, Citoyens du Vieux-Limoilou    
  • Mercredi 12 mai 2021, 14 h, Commerçants du Vieux-Limoilou et de Maizerets    
  • Jeudi 13 mai 2021, 19 h, Citoyens de Maizerets         

*L’inscription en ligne est obligatoire. Elle doit se faire par l’intermédiaire du site internet : www.reseaustructurant.info