/regional/montreal

Les Colombiens manifestent à Montréal

Une centaine de personnes se sont réunis au parc Jeanne-Mance, sur le Plateau Mont-Royal, samedi, pour envoyer leur soutien au peuple colombien qui vit actuellement une crise politique et sociale sans précédent, demandant la démission du président Ivan Duquel.

• À lire aussi: Manifestations en Colombie: le président exige la levée des barrages

• À lire aussi: Le gouvernement colombien dénonce une «campagne de stigmatisation» contre la police

• À lire aussi: Le gouvernement colombien appelle au dialogue entre «tous les segments» de la société

David Felipe Pena, Nicolas Espinosa et Ariadna Catalina Cepeda, trois jeunes qui vivent au Canada depuis une dizaine d'années, appellent à une réforme en profondeur du système, alors que la corruption serait très présente au sein du gouvernement, selon eux.

«Ils gardent l'argent [les politiciens] pour s'acheter un hélicoptère présidentiel pour après augmenter les taxes dans la population qui n'a pas d'argent», a donné en exemple M. Pena.

«Et les élections s'en viennent dans un an. Les gens veulent une vraie réforme», a indiqué sa camarade, Mme Cepeda.

Rappelons que le bilan communiqué par le gouvernement, vendredi, a indiqué que les violences ont fait 26 morts, dont huit ne sont pas liés aux manifestations, ainsi que 1506 blessés, dont 680 civils et 826 agents des forces de l'ordre, tandis que 90 personnes sont portées disparues.

«Ce sont les noms de tous les morts depuis le début de la crise», a indiqué une autre manifestante sur place concernant la longue banderole qui a été installée au sol pour l'occasion.

La manifestation, qui a commencé vers 15 h, a réuni des Colombiens qui ont chanté en chœur des chansons de leur pays et récité des discours en espagnol.

Le président colombien Ivan Duque a exigé vendredi la levée des barrages routiers qui se sont multipliés lors des manifestations ces dix derniers jours contre sa politique, violemment réprimée dans plusieurs villes du pays.