/finance/homepage

Cimetière Notre-Dame-des-Neiges: des travailleurs dénoncent des négociations au point mort

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Des employés du cimetière Notre-Dame-des-Neiges, à Montréal, se sont réunis dimanche pour manifester leur mécontentement face aux récentes abolitions de postes et au manque d’avancement dans les négociations de leur contrat de travail.

• À lire aussi: Montréal: important virage écologique au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

• À lire aussi: Les crématoriums de l'Inde croulent sous les morts

• À lire aussi: COVID-19: dans le plus grand cimetière du Brésil, on enterre de nuit

«Nous avons récemment appris que l’employeur n’avait pas l’intention de respecter le plancher d’emploi de 62 employé-es réguliers qui s’occupe de l’entretien du cimetière», a indiqué par voie de communiqué le président du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du cimetière Notre-Dame-des-Neiges-CSN, Benoît Simard.

Et les travailleurs ont notamment remis en question le virage vert annoncé cette semaine par la direction de la Fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal, qui pourrait signer la fin de certains contrats.

«Nous avons bien compris que la Fabrique Notre-Dame qui gère le cimetière veut tout simplement envoyer nos emplois en sous-traitance», a déploré M. Simard, tout en rappelant que 26 postes ont déjà été abolis le 17 mars dernier.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2018, les négociations entre les deux parties pour une nouvelle convention collective sont d’ailleurs toujours au point mort depuis que le syndicat s’est doté de dix jours de grève fin mars.

«Lorsque les négociations arrivent, la haute direction invoque toujours des problèmes financiers pour justifier ses décisions irrationnelles et ses abolitions de postes. Nous aimerions bien connaître sa situation financière pour comprendre, mais l’employeur refuse toujours, après deux demandes, d’ouvrir ses livres comptables», a mentionné Jean-Pierre Bourgault, vice-président et trésorier de la Fédération des employées et employés de services publics-CSN.

Près de 125 employés sont représentés par le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du cimetière Notre-Dame-des-Neiges-CSN.