/news/currentevents

Un homme tué lors d’une fusillade à l’aéroport international de Vancouver

Tom Braid/Edmonton Sun/QMI Agenc

Un homme a été tué lors d’une fusillade qui s’est déclarée dimanche après-midi à l’extérieur du terminal principal de l’aéroport international de Vancouver, en Colombie-Britannique.

«L’Équipe intégrée d’enquête sur les homicides (EIEH) se déploie à YVR [nom de l’aéroport de Vancouver]. Un homme a été tué par balle cet après-midi près du terminal des départs nationaux», peut-on lire sur le compte Twitter de l’EIEH.

La victime aurait des liens avec un gang de la région, a rapporté le quotidien «Vancouver Sun».

Les policiers de Richmond ont par ailleurs fait savoir en soirée qu’ils se sont fait tirer dessus par un suspect en interceptant un véhicule en fuite.

«Les officiers ne sont pas blessés», ont-ils déclaré dans un tweet.

Les autorités ont reçu un appel vers 15 h pour des coups de feu tirés et seraient toujours à la recherche d’un ou plusieurs suspects, a indiqué à Global News la porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de la Colombie-Britannique, Dawn Roberts.

«Nous n’avons personne en détention. Nous n’avons pas de rapports supplémentaires d’autres fusillades en cours», a-t-elle ajouté.

Un témoin a déclaré avoir vu plusieurs personnes vêtues de noir devant le terminal des départs et que deux d’entre elles avaient tiré une dizaine de coups de feu, a rapporté Global News.

L’aéroport international de Vancouver a mentionné sur Twitter qu’il collaborait avec les policiers pour déterminer les circonstances de l’événement.

«Nous pouvons confirmer que la situation a été contenue à YVR. L’aéroport est ouvert et sûr. Les vols fonctionnent», a-t-il été précisé dans un tweet en soirée.

La fusillade avait forcé la fermeture temporaire de plusieurs routes allant et revenant de Richmond, qui ont été rouvertes en soirée.

«Nouvelles troublantes provenant de l’aéroport de Vancouver. Mes pensées vont aux communautés du Lower Mainland qui ont été trop souvent touchées par la violence liée aux armes et aux gangs, en particulier au cours de la dernière semaine», a réagi sur Twitter le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair.