/news/tele

Gala Artis 2021: un gala qui sent le printemps

Après une année plutôt sombre, Charles Lafortune et Guy Jodoin unissent leurs forces pour présenter un gala Artis qu’ils souhaitent lumineux. 

• À lire aussi: Gala Artis: une tape dans le dos pour les artisans de l’information

En entrevue au Journal entre deux rencontres de production, les animateurs promettent une cérémonie colorée de type cabaret dimanche soir.

« C’est printanier, confie Guy Jodoin. On veut que ça soit l’fun. On veut que ça soit joyeux. On veut sentir qu’il y a de l’espoir. On veut féliciter les gens d’être passés à travers cette année... exceptionnelle. »

« Notre fil rouge, c’est : “Tous seuls, mais ensemble”, ajoute Charles Lafortune. Les gens se font vacciner. On voit la lumière au bout du tunnel. L’été arrive... C’est ce qu’on veut célébrer. »

Formule intime  

Annulé l’an dernier en raison du confinement, le gala Artis sera présenté en direct à partir des studios MELS de Saint-Hubert, où étaient enregistrées les variétés de Star Académie. Pandémie oblige, TVA ne diffusera pas d’émission tapis rouge. 

Seuls les artistes en nomination – soit 63 – assisteront au gala, lequel adoptera une formule intimiste.

Cette perspective semble beaucoup préoccuper le tandem.

« Ça risque d’être difficile de créer une ambiance ou d’avoir des rires... On s’en parle chaque jour, Charles et moi », révèle Guy Jodoin. 

« C’est bien qu’on anime à deux, remarque Charles Lafortune. Ça devrait nous aider. »

Une équipe d’expérience  

En raison des mille et une contraintes liées au coronavirus, les préparatifs du rendez-vous vous n’ont pas été faciles, reconnaissent Charles Lafortune et Guy Jodoin. Cette 36e édition s’est construite à grands coups de meetings Zoom... en huit semaines seulement.

Généralement, le travail débute en novembre. La réalisation a été confiée à Raphaël Malo, un habitué des rassemblements du genre, ayant occupé ce même poste à six reprises au gala des Olivier. La direction musicale est assurée par l’auteur-compositeur-interprète Antoine Graton.

« Ça prenait du monde d’expérience, souligne Guy Jodoin, qui revient aux commandes du paquebot après l’avoir piloté en solo en 2016 et 2017. Ça prenait des gens solides qui n’ont pas trop tendance à douter. Parce que quand t’as juste deux mois devant toi, les doutes, faut vite les flusher. Il faut avancer ! »

Vaccinés depuis quelque temps, Charles Lafortune et Guy Jodoin pourront animer la cérémonie à moins d’un mètre l’un de l’autre, selon les indications des autorités sanitaires.

« On se voit tous les jours depuis deux semaines. On fait notre jogging ensemble à 8 h 30 tous les matins », raconte Charles Lafortune, qui était aux commandes du gala en 2011, 2012 et 2015.

Au programme  

Outre le dévoilement des gagnants dans 16 catégories, à quoi peuvent s’attendre les téléspectateurs ce week-end ? Voici les informations dont nous disposons. Un medley réunissant Mélissa Bédard, Corneille et Laurence Nerbonne lancera les festivités. Ce numéro musical sera suivi d’un stand-up de Charles Lafortune et Guy Jodoin, stand-up d’ouverture qu’ils sont allés répéter mercredi soir à la Maison des arts Desjardins de Drummondville.

« Normalement, des amis humoristes te permettent de faire leur première partie, mais parce qu’il n’y a pas beaucoup de spectacles, ç’a été un peu plus compliqué de trouver un endroit », souligne Charles Lafortune.

Également au programme : la pianiste Alexandra Stréliski proposera un numéro avec l’auteur, slameur et poète David Goudreault. Et comme précédemment annoncé, le gagnant de Star Académie, William Cloutier, chantera avec Josiane Comeau, la plus récente lauréate de l’autre concours de chant télévisé de TVA, La Voix. Du côté des présentateurs, mentionnons la présence d’Ingrid Falaise, Florence Longpré, Bianca Gervais, Jean-Thomas Jobin, Marie-Soleil Dion et Émilie Bierre.

Sans masque... ou presque  

Autre détail concernant la soirée : les finalistes porteront un masque durant les pauses publicitaires, mais ils pourront l’enlever aussitôt qu’elles seront terminées. Il s’agit d’une nette amélioration par rapport au scénario de départ, qui prévoyait le port du masque en tout temps. « Une chance ! s’exclame Guy Jodoin. Pour moi, c’est un gros plus, parce que ça n’aurait eu aucun bon sens de voir des taches noires durant toute la soirée ! Ça devrait donner un semblant de normalité. »

Enfin, une salle de presse virtuelle sera aménagée. D’habitude, des dizaines de journalistes et photographes couvrent l’événement sur place, entassés en coulisses. Dimanche, après avoir livré leurs remerciements, les gagnants répondront aux questions des médias devant un écran d’ordinateur.


► TVA présente le 36e gala Artis dimanche à 19 h 30.