/news/coronavirus

COVID-19: l'embellie se poursuit au centre du pays

GEN-COVID-19

Photo d'archives

L'embellie dans la lutte contre la COVID-19 s'est poursuivie au Québec et en Ontario, lundi, alors que ces deux provinces cumulent de moins en moins de cas de COVID-19.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Espagne: après le retour de la fête, le gouvernement appelle à la «responsabilité»

• À lire aussi: L’Estrie repasse en état d’alerte maximale

La Belle Province, avec 662 infections recensées en 24 heures, a affiché son meilleur bilan depuis le 23 mars dernier, date à laquelle 656 cas avaient été dénombrés, à l'aube de la troisième vague. Six décès se sont aussi ajoutés dans la province.

En parallèle, la situation est demeurée stable dans les hôpitaux, avec 543 patients aux prises avec le virus (+4), dont 123 aux soins intensifs (-1). Depuis une semaine, les hôpitaux québécois comptent 51 patients en moins alités avec la COVID-19, dont 32 de moins aux soins intensifs, tandis que la campagne de vaccination se poursuit et aide à protéger les citoyens des pires symptômes de la maladie.

D'ailleurs, tous les résidents en CHSLD du Québec vaccinés au cours de l'hiver ont maintenant reçu leur deuxième dose, a indiqué le ministre de la Santé Christian Dubé lundi.

L'Ontario voit aussi la lumière au bout du tunnel se rapprocher de plus en plus alors que la province a annoncé 2716 cas de plus lundi, un nombre toujours élevé, mais qui représente malgré tout le meilleur bilan dans cette province depuis le 1er avril dernier. Dix-neuf décès ont aussi été ajoutés au bilan.

Cette amélioration survient alors que le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, devrait bientôt annoncer une prolongation des mesures sanitaires draconiennes imposées en avril, à la base pour un mois. L'ordre de demeurer à la maison et le confinement imposé dans la province pourraient finalement perdurer jusqu'en juin, selon le scénario sur lequel planche le gouvernement.

«Nous avons besoin de voir le nombre [d'hospitalisations en soins critiques] diminuer avant de changer l'ordre de rester à la maison», a avancé la ministre de la Santé, Christine Elliott, lundi, alors que 828 patients se trouvaient toujours en soins aigus dans la province en raison du virus.

Une province isolée

Pendant ce temps, la Nouvelle-Écosse a affiché un bilan totalisant 121 cas, maintenant ainsi sa tendance à la baisse affichée depuis quelques jours.

Ne prenant pas de chance, le gouvernement a cependant annoncé la fermeture des frontières avec l'Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador, les deux dernières provinces dont les citoyens pouvaient se rendre en Nouvelle-Écosse. Seuls les déplacements jugés essentiels seront dorénavant autorisés.

De son côté, le Nouveau-Brunswick a annoncé 11 cas, tandis que Terre-Neuve-et-Labrador en a recensé trois.

Dur dans l'Ouest

Du côté des Prairies, le Manitoba a ajouté 502 cas et quatre décès à son bilan, au lendemain de l'entrée en confinement de la province, incluant la fermeture des restaurants, gyms et lieux culturels.

L'Alberta, avec 1597 cas et sept décès, a affiché un bilan similaire à celui de dimanche qui maintient la province au sommet des provinces et États américains en termes de nombre de cas par habitant. Suivent dans l'ordre le Michigan et le Manitoba.

La Saskatchewan, de son côté, a continué à améliorer ses données avec l'ajout de 147 cas.

Enfin, la Colombie-Britannique a recensé 1759 nouvelles infections et 20 décès. Ces chiffres, qui couvrent les trois derniers jours, confirment la tendance à la baisse dans la province, affligée par une dure troisième vague alimentée par le variant brésilien.

La situation au Canada

Ontario: 495 019 cas (8327 décès)

Québec: 358 796 cas (10 993 décès)

Alberta: 210 387 cas (2117 décès)

Colombie-Britannique: 136 100 cas (1622 décès)

Saskatchewan: 43 288 cas (502 décès)

Manitoba: 42 451 cas (997 décès)

Nouvelle-Écosse: 4038 cas (71 décès)

Nouveau-Brunswick: 2013 cas (41 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1141cas (6 décès)

Nunavut: 572 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 187 cas

Territoires du Nord-Ouest: 102 cas

Yukon: 82 cas (2 décès)

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 294 189 cas (24 682 décès)

Dans la même catégorie