/regional/saguenay

André Gauthier reconnaissant à l'endroit de François-Philippe Champagne

André Gauthier, le Québécois détenu pendant un peu plus de cinq ans à Dubaï, a désigné le ministre François-Philippe Champagne comme ayant été le principal artisan de sa libération.

• À lire aussi: Retour au pays très attendu pour un homme d'affaires du Saguenay

Le Saguenéen avait pu, de sa prison, s'entretenir par téléphone avec l'élu de Shawinigan à trois ou quatre reprises, a-t-il révélé à TVA Nouvelles, mardi.

«Quand il est devenu ministre des Affaires extérieures, c'est là vraiment qu'il y a eu le gros changement», a noté André Gauthier, qui n'oublie pas de souligner au passage l'aide apportée par les ministres Chrystia Freeland, Marc Garneau et par le député Richard Martel, de la région du Saguenay.

Le ministre Champagne a dit avoir fini par considérer André Gauthier comme un membre de sa propre famille et avoir fait de sa libération une affaire personnelle. Il s’est dit heureux du retour chez lui du Québécois.

Il ne peut toutefois donner plus de détails sur les dessous de cette affaire. «Vous savez, il y a toujours un moment de doute dans ces dossiers-là qui sont complexes. On se demande : "Est-ce qu'on va y arriver et quand on va y arriver"», a confié le ministre.

Chose qui n'a pas nui, François-Philippe Champagne entretenait déjà un lien avec son homologue des Émirats arabes unis, le Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyane, avec qui il a souvent été en contact pour tenter de trouver une solution.

«Un des avantages, c'est qu'on se connaissait personnellement déjà depuis plusieurs années», a-t-il mentionné.

D'ailleurs, dans les derniers jours, les deux ministres ont échangé des textos se disant mutuellement contents du dénouement. Les poursuites criminelle et civile entamées contre André Gauthier ont finalement tourné court.