/news/society

Les «têteux» et les «vlimeux» font leur entrée dans le «Petit Robert»

dictionnaire liberté

Danielle Bonardelle - stock.adobe.com

Les «têteux», personnes douées pour flatter leurs proches, et les «vlimeux», gens sournois et rusés, sont parvenus à se frayer un chemin jusque dans les pages du dictionnaire «Petit Robert 2022».

• À lire aussi: Le dictionnaire Le Robert 2022 met une minuscule à «covid»

L'ouvrage de référence a fait la part belle aux expressions québécoises dans sa plus récente édition, qui sera officiellement lancée mercredi. Ainsi, la «chefferie» d'un parti politique devient une expression acceptable pour désigner la fonction de chef de parti, tandis que les gens dotés d'une longue expérience peuvent désormais clamer qu'ils ont vu «neiger» avec la bénédiction du «Petit Robert».

Les gens de Sorel-Tracy, pour leur part, seront heureux d'apprendre que la «gibelotte», source du festival le plus célèbre de la ville, se retrouve elle aussi dans le bouquin, quoiqu'elle est décrite comme étant «un plat sans consistance, peu appétissant».

Les Québécois reconnaîtront aussi l'expression belge «avoir de l'eau dans les caves», ou «dans la cave» de ce côté-ci de l'Atlantique, utilisée pour désigner une personne portant un pantalon trop court.

Plus largement, l'édition 2022 du dictionnaire n'a pas échappé à l'influence de la pandémie, qui a amené ses auteurs à réviser les définitions de dizaines de termes devenant communs dans nos vies, du «confinement» au «traçage», en passant par les «écouvillons» ou la «distanciation».

Bien évidemment, le maintenant célèbre «covid» a aussi fait son entrée dans le «Petit Robert». Ceux qui espéraient enfin trouver la réponse à la grande question, le ou la covid, seront cependant déçus; l'ouvrage de référence juge les deux options tout aussi valables.

Les débats de société continuent aussi à alimenter le dictionnaire, comme en témoigne l'apparition de termes comme la «transidentité», la «déconsommation» ou le fait de «silencier» une minorité.

Quelques nouveaux mots résolument anglophones à la base peuvent aussi faire sourciller, à l'exemple de «coffee shop», de DIY (pour Do It Yourself) ou encore de biotechs, ces entreprises pharmaceutiques qui développent de nouveaux médicaments.

Dans la même catégorie