/news/tele

«Sucré Salé» retrouve ses repères

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Après une «saison parenthèse» due à la COVID l’an dernier, Sucré Salé revient à son essence en 2021. L’animateur Patrice Bélanger et son équipe ont recommencé la semaine dernière les tournages du magazine, sans plateau fixe, et comptent déambuler un peu partout pendant la période estivale.

«Notre but, c’est d’être le plus près possible de la mouture régulière de Sucré Salé, a expliqué Patrice Bélanger, rencontré lors d’un enregistrement à Montréal, mardi. L’an dernier, on est parvenus à faire une superbe "saison COVID", dont je suis très heureux, mais la réalité de cet été, c’est d’être nomades, de se rapprocher, de bouger, toujours en respectant les consignes sanitaires. On veut être en mouvement et participer au déconfinement.»

Parcs et restos

En 2020, les troupes de Sucré Salé avaient déposé leur matériel à l’hôtel Reine Elizabeth, qui était devenu leur quartier général.

Joël Lemay / Agence QMI

Cette année, on remonte en voiture et on se promène ici et là pour les différents reportages, entrevues et chroniques. Déjà, des restaurants (toujours fermés) et autres lieux publics ont accepté de recevoir l’émission le temps d’un tournage. Un segment a ainsi été filmé avec Lara Fabian dans un établissement de Longueuil, il y a quelques jours. Parcs et autres espaces extérieurs seront mis à profit.

Afin de s’adapter au fur et à mesure aux mesures gouvernementales sans cesse changeantes, on a rapproché le plus possible les enregistrements de leur date de diffusion, pour coller à la réalité immédiate des téléspectateurs.

Côté contenu, de nouveaux collaborateurs se joindront bien sûr aux vétérans de Sucré Salé que sont, entre autres, Varda Étienne et Francisco Randez. Mélissa Bédard, Guylaine Tanguay, Marie-Ève Morency («Rue King») et Éléonore Lagacé seront du lot.

Patrice Bélanger intégrera à l’occasion Boris, le golden retriever nouveau membre de sa famille, à ses entrevues avec d’autres personnalités aussi propriétaires de chiens.

Les jumeaux de 10 ans de l’animateur, Olivier et Samuel, seront encore de la partie pour poser des questions croustillantes aux invités. Et on ramènera le concept d’entretiens «dossier de recherche», inauguré l’an dernier, au cours duquel Patrice confronte ses interlocuteurs à des déclarations publiées dans le passé.

Déjà 20 ans

Joël Lemay / Agence QMI

En plus de marquer un retour aux conditions de travail normales (ou presque), la saison 2021 de Sucré Salé sera en outre la 20e de l’histoire du magazine culturel. On se remémorera de bons souvenirs des deux dernières décennies avec les deux timoniers du rendez-vous, Guy Jodoin (qui en a tenu la barre pendant 13 ans) et Patrice Bélanger (en poste depuis 2015) dans une émission spéciale parsemée d’archives amusantes, Sucré Salé a 20 ans, le dimanche 23 mai prochain.

La durée de Sucré Salé dans le temps est d’ailleurs l’une des principales fiertés de Patrice Bélanger.

Joël Lemay / Agence QMI

«Ça fait 20 ans qu’on est un vecteur de notre culture, qu’on met au-devant nos artistes de la télé, de la musique, de la scène, en humour, en théâtre, en littérature... Cette vitrine est nécessaire. On le savait déjà, mais depuis l’an dernier, avec la culture qui a été mise sur pause, les arts vivants et la télé ont énormément écopé, et on a réalisé l’importance de redécouvrir notre culture. J’étais très fier l’été dernier, d’avoir conservé cette tribune, d’avoir donné cette place aux artistes qui, pour la plupart, étaient chez eux à attendre que ça reparte.»

Sucré Salé reprendra l’antenne de TVA du lundi au vendredi, à 18 h 30, à compter du 24 mai. L’édition-souvenir Sucré Salé a 20 ans sera présentée le dimanche 23 mai, à 19 h 30.