/news/coronavirus

L’approche du gestionnaire de Christian Dubé pour gérer la pandémie

Tant pour gérer la pandémie de COVID-19 que pour mettre en branle la campagne de vaccination au Québec, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a mis son chapeau de gestionnaire pour redresser les lacunes dans le système de santé.

«Il ne faut pas se la cacher, on a eu quand même la chance d’apprendre beaucoup de la première vague. Je pense que tout gestionnaire sait une chose, on peut se tromper une fois, se tromper deux fois ça commence à être inexcusable, on ne peut pas se tromper trois fois», lance le ministre en entrevue à l’émission «À vos affaires».

Pour se faire, Christian Dubé s’est rabattu sur diverses expériences qui ont été utiles pour corriger le tir, notamment le manque d’information durant la première vague.

«Je pense que le premier ministre était très déçu de ne pas avoir l’information pour gérer, de ne pas savoir ce qui se passait. Moi je suis un maniaque d’information. J’aime ça savoir ce qui se passe, avoir du détail. Je parle au PDG trois, quatre, cinq fois par semaine», indique M. Dubé.

Le ministre a ainsi dû changer les mentalités de certains PDG des CISSS et des CIUSSS.

«La plupart de ces gestionnaires-là, des CISSS et des CIUSSS, ce sont des hommes et des femmes qui sont fiers (...) ils veulent réussir. Alors mon secret, c’est dire ‘’vous êtes fiers, vous voulez montrer que vous êtes capables de le faire, parlons-nous’’. Il faut se dire les problèmes», note M. Dubé.

«Parfois il y a des gestionnaires qui n’étaient pas partisans de partager l’information. On s’est dit que c’était ensemble qu’on va réussir. Je peux vous dire qu’on a des bonnes conversations le matin», ajoute-t-il.

Selon lui, le secret réside d’abord et avant tout dans la collaboration entre les différentes parties impliquées.

Voyez l’entrevue du ministre dans la vidéo ci-dessus.