/finance/homepage

Les Innus s’opposent au projet GNL Québec

TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Les conseils de trois Premières Nations innues ont exprimé leur vif désaccord envers le projet GNL Québec, mercredi.

• À lire aussi: Ne laissons pas la maison brûler avec nos enfants dedans

• À lire aussi: Technologie Elysis: le Saguenay-Lac-Saint-Jean souhaite maximiser les retombées

• À lire aussi: GNL Québec: pas à tout prix, pour une majorité de Québécois

Les préoccupations des nations innues d’Essipit et de Pessamit, en Côte-Nord, et de Mashteuiatsh, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, ont été amplifiées récemment avec la publication du rapport d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

Le projet de GNL Québec de construire un pipeline gazier, Gazoduq, pour acheminer le gaz naturel de l’Ouest canadien a fait beaucoup jaser au cours des derniers mois.

La création d’une usine de liquéfaction, Énergie Saguenay, est le point qui rebute le plus les nations innues, qui critiquent l’emplacement visé de Port Saguenay, un territoire où elles détiennent des droits ancestraux et un titre ancestral.

Par respect, les Innus avaient signé une entente de collaboration avec GNL Québec en octobre 2020, mais les plus récents développements sont venus «confirmer l’appréhension des Premières Nations touchant plusieurs enjeux importants à l’égard de l’acceptabilité environnementale, sociale et économique qui affecteront indéniablement les générations futures», ont-il révélé par voie de communiqué.

Au niveau de l’environnement, on s’inquiète surtout du sort réservé au fjord du Saguenay et aux bélugas. Les nations déplorent aussi n’avoir reçu aucune confirmation que le projet servirait à produire des combustibles plus sains dans un contexte de changement climatique.

L’an dernier, un grand nombre d’associations étudiantes et de groupes environnementaux ont protesté contre GNL Québec, qui prévoit également le passage en Abitibi de Gazoduq.

Selon un sondage Léger de mars dernier, plus de la moitié des Québécois (52 %) auraient une opinion défavorable du projet.

Dans la même catégorie