/news/coronavirus

Engouement pour la vaccination sans rendez-vous

En près d’une heure, les 500 doses de vaccin contre la COVID-19 disponibles à la clinique sans rendez-vous du palais des congrès, mise en place jeudi, ont trouvé preneur. 

Des personnes attendaient déjà en file vers 5h30 du matin. 

• À lire aussi: Vaccination sans rendez-vous: Émile Bilodeau met l’ambiance au palais des congrès

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Un rendez-vous n'était pas nécessaire pour recevoir l’une des 500 doses de vaccin disponible, mais la vaccination était réservée aux Montréalais de 25 ans et plus.

«Nous avons ouvert le sans rendez-vous pour les gens qui avaient besoin de plus de flexibilité», fait savoir Jean -Nicolas Aubé, conseiller relations publiques et médias au CIUSSS du Centre Sud de l’Île de Montréal.

M. Aubé a tenu à rappeler que la clinique était d'abord destinée aux gens qui n’avaient pas encore pris leur rendez-vous.

«Si quelqu’un a déjà un rendez-vous et se présente à la clinique, on ne le refusera pas. On demande aux gens qui ont déjà un rendez-vous de le conserver, mais s’ils se présentent, s’il vous plait, n’oubliez pas d’annuler le rendez-vous. On ne veut pas que des plages soient inoccupées et que du personnel attende les gens qui ne se présenteraient et pas», demande le porte-parole du CIUSSS.

En plus d’offrir de la flexibilité aux gens, la clinque sans rendez-vous vise à rattraper un retard dans le taux de vaccination de la métropole qui se chiffre à 37% alors qu’il est de 44% dans le reste du Québec.