/finance/homepage

Hausse des excédents pour Desjardins au premier trimestre

Photo d'archives, Agence QMI

Mouvement Desjardins a rapporté jeudi des excédents financiers en hausse au premier trimestre de son exercice financier.

• À lire aussi: Desjardins se prépare à vacciner dans son siège social

• À lire aussi: Des hausses de prix soudaines qui amènent une avalanche de plaintes

• À lire aussi: La capacité financière d’acquérir une propriété recule au pays

Pour la période de trois mois terminée à la fin mars, Desjardins a déclaré des excédents avant ristournes aux membres de 798 millions $, en hausse de 513 millions $, par rapport à ceux du trimestre correspondant de 2020.

L’an dernier, en raison du début de la pandémie de COVID-19 et de ses impacts, les excédents avant ristournes aux membres de la coopérative financière étaient de 285 millions $.

Selon l’institution, cette croissance est le résultat de la baisse de la dotation à la provision pour pertes de crédit ainsi que de la bonne performance du réseau des caisses et à une sinistralité moins importante en assurance automobile.

Sur la même période, les revenus d’exploitation ont crû de 141 millions $ ou 3 %, à 4,7 milliards $. De plus, l’actif total a augmenté de 4,1 % depuis le 31 décembre dernier, totalisant 377 milliards $ à la fin mars.

«Desjardins débute le premier trimestre 2021 avec de solides résultats financiers malgré le contexte économique incertain lié à la pandémie», a souligné le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier.

«Notre excellente posture nous permet de répondre proactivement aux besoins de nos membres et clients et à ceux des communautés, a-t-il ajouté. D'ailleurs, nous avons répondu présents à l'invitation du gouvernement afin de limiter la propagation de la COVID-19 en ajoutant la Cité de la coopération à Lévis aux sites de vaccination.»