/news/coronavirus

COVID: l'Ontario franchit le cap des 500 000 cas

Avec 2759 nouveaux cas de COVID rapportés jeudi, l’Ontario a dépassé le cap symbolique des 500 000 contaminations depuis le début de la pandémie.

• À lire aussi: La vaccination maintenant ouverte aux 18 ans et plus

• À lire aussi: Des repas offerts aux employés du CHUM

• À lire aussi: Desjardins se prépare à vacciner dans son siège social

Les autorités de la province la plus populeuse au pays ont fait état de 502 171 personnes déclarées positives à la COVID, dont les 2759 nouveaux cas, et 8405 décès. De ce nombre, la région de Toronto en compte 774, celle de Peel, 602, celle de York, 258, celle de Durham, 147, et celle de Hamilton, 133.

Par ailleurs, le premier ministre Doug Ford a prolongé jusqu’au 2 juin le décret ordonnant de rester à domicile. «Bien que nous observions une tendance positive à la suite des mesures de santé publique mises en place, nous ne pouvons pas nous permettre de baisser la garde», a-t-il dit.

«Nous devons demeurer vigilants pour assurer que le nombre de patients aux soins intensifs continu de baisser et protéger la capacité de nos hôpitaux, a-t-il ajouté. Si nous maintenons le cap au cours des deux prochaines semaines et que nous vaccinons un nombre record de personnes chaque jour, nous pourrons songer à profiter d’un été bien mérité en juillet et en août.»

Pendant ce temps, au Québec, 781 nouveaux cas et cinq décès ont été rapportés portant le total à 360 982 personnes infectées et 11 017 morts depuis le début de la pandémie. Mercredi, la province recensait 745 infections et 11 décès.

La province a annoncé jeudi qu’elle n’offrira plus le vaccin d’AstraZeneca comme première dose, une décision appuyée par une nouvelle recommandation en ce sens du Comité d’immunisation du Québec.

Du côté de l'Atlantique, la Nouvelle-Écosse poursuit sa tendance à la baisse avec 110 nouvelles infections.

Terre-Neuve-et-Labrador enregistre 7 nouveaux cas, deux fois moins que la veille. Le Nouveau-Brunswick, pour sa part, a rapporté 16 nouveaux cas.

Dans l'Ouest, les données se sont encore détériorées en Saskatchewan (223 cas, cinq décès) et au Manitoba (560 cas), qui enregistre un peu plus de 200 cas que la veille. La situation s’est améliorée considérablement en Alberta avec 1558 cas, 200 cas de moins que la veille.

Pour sa part, la Colombie-Britannique poursuit le plateau de sa courbe de cas, avec 587 nouvelles infections.

Dans le nord, l'éclosion à Iqaluit, au Nunavut, se poursuit avec 12 nouvelles infections.

Le gouvernent fédéral cherche à rassurer

Dans un communiqué paru jeudi, l'administratrice en chef de la santé publique a tenu à souligner que le CCNI enquête encore sur les cas de thromboses survenus à ceux qui ont reçu le vaccin d’AstraZeneca.

«Lorsque les données seront disponibles, l'Agence de la santé publique du Canada examinera immédiatement les constatations du rapport et demandera conseil au Comité consultatif national de l'immunisation concernant la seconde dose pour ceux et celles qui ont reçu le vaccin d'AstraZeneca pour la première dose», a-t-elle indiqué.

La situation au Canada

Ontario: 502 171 (8 405 décès)

Québec: 360 982 cas (11 017 décès)

Alberta: 215 193 cas (2132 décès)

Colombie-Britannique: 137 810 cas (1632 décès)

Saskatchewan: 43 926 cas (513 décès)

Manitoba: 43 700 cas (1002 décès)

Nouvelle-Écosse: 4407 cas (71 décès)

Nouveau-Brunswick: 2040 cas (41 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1173 cas (6 décès)

Nunavut: 606 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 188 cas

Yukon: 84 cas (2 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 121 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 312 413 cas (24 825 décès)