/news/politics

Matières résiduelles: Québec octroie 14 M$ pour trouver des débouchés

Photo Dominique Lelièvre

Québec a annoncé mercredi un investissement de 14 millions $ pour soutenir une quarantaine de projets de recyclage de matières résiduelles.  

Cet appui financier s’ajoute aux sommes déjà investies dans le secteur de l’économie verte totalisant près de 105 millions $.

Il bénéficiera aux trois programmes déjà en œuvre ainsi que le programme de soutien aux centres de tri de la collecte sélective. Avec autant de programmes, c’est un pas de plus que Québec amorce vers l’atteinte de ses cibles environnementales. 

«Alors que nous vivons une importante révolution de notre gestion des matières résiduelles, il importe aussi de trouver des solutions pour les matières actuellement difficiles à recycler et qui, malheureusement, se retrouvent dans nos sites d'enfouissement», a indiqué le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoît Charrette. 

La société d’État Recyc-Québec qui cherche à trouver des débouchés aux matières difficilement recyclables a reçu plusieurs projets dans le cadre de cet appui financier. 

«Au cours des derniers mois, Recyc-Québec a reçu et analysé près d'une centaine de projets dans des secteurs aussi variés que la gestion des pellicules plastiques, du polystyrène, des matières organiques et des contenants multicouches et de boissons», a dit Sonia Gagné, PDG de Recyc-Québec. 

Québec a également annoncé une nouvelle enveloppe budgétaire d’ici la fin juin pour le programme de soutien au développement des débouchés et d’innovations technologiques pour les matières résiduelles.