/news/world

McDonald's augmente les salaires pour attirer de nouveaux employés

McDonald's prévoit d'augmenter les salaires horaires de 10% en moyenne dans les établissements que la chaîne gère directement aux États-Unis dans le but d'embaucher rapidement 10 000 nouveaux employés au moment où certaines entreprises peinent à recruter.

• À lire aussi: Amazon n’augmentera pas ses salariés d’ici

• À lire aussi: Échec de la tentative de syndicalisation d'un entrepôt d'Amazon aux États-Unis

La hausse de rémunération, qui s'étalera sur plusieurs mois, s'appliquera donc à environ 5% des établissements de la chaîne aux États-Unis, soit 36 500 salariés.

Le salaire minimum à l'embauche s'élèvera désormais entre 11 et 17 dollars de l'heure pour les employés, entre 15 et 20 dollars pour les cadres, en fonction de la localisation du restaurant.

«Comme nos franchisés, nous sommes confrontés à une situation compliquée au niveau du recrutement, et pour garder une longueur d'avance, nous devons constamment renouveler notre engagement à offrir l'une des meilleures offres d'emploi du secteur», a souligné Joe Erlinger, le responsable de McDonald's aux États-Unis, dans un message adressé à l'ensemble du groupe.

L'entreprise procédera à des ajustements en fonction de chaque zone et de chaque restaurant «pour rester compétitif» sur le marché de l'emploi, a-t-il affirmé.

10 000 salariés en 3 mois

Le but est de recruter 10 000 nouveaux salariés dans les trois prochains mois pour faire face à la saison estivale et à la réouverture progressive des salles de restaurants.

De plus en plus d'entreprises aux États-Unis ont du mal à attirer de nouveaux salariés pour les postes les moins bien payés, dans la restauration notamment.

La chaîne Chipotle avait ainsi déjà annoncé lundi qu'elle augmentait le salaire minimum à l'embauche, désormais compris entre 11 et 18 dollars par heure.

Pour les républicains, ce sont les aides versées aux chômeurs face à la pandémie, jugées trop généreuses, qui entravent l'amélioration du marché de l'emploi.

Mais des millions d'Américains sont aussi toujours confrontés à la fermeture partielle des écoles et des garderies, tandis que certains chômeurs mettent en avant la peur des variants du COVID.

Le président Joe Biden a, lui, réaffirmé la nécessité de maintenir ces aides, tout en mettant en garde ceux qui profiteraient de la générosité des pouvoirs publics.

McDonald's estime qu'en suivant la tendance actuelle, le salaire horaire moyen devrait progressivement atteindre 15 dollars, dès cette année dans certains de ses restaurants, d'ici 2024 dans l'ensemble de ses établissements.

Ce qui ne correspond pas encore à une rémunération minimum de 15 dollars, l'une des promesses de campagne de Joe Biden qui n'a pas encore été adoptée.

Dans la même catégorie