/news/politics

WE Charity: Justin Trudeau blanchi, mais pas Bill Morneau

Le premier ministre est blanchi dans l’affaire WE Charity qui a secoué le gouvernement fédéral, l’été dernier.

Dans un rapport très attendu rendu public ce matin, le Commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique, Mario Dion, est catégorique : « M. Trudeau n’a pas accordé de traitement de faveur » à l’organisme des frères Kielburger aussi connu sous le nom UNIS.

M.Dion estime que « ni la sélection d’UNIS comme administrateur de la BCBE (Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant) ni la proposition d’Entrepreneuriat social d’UNIS ne pouvaient favoriser les intérêts personnels de M. Trudeau ou ceux de ses proches ».

« Aucun élément de preuve n’indique que les décisions de M. Trudeau concernant la proposition d’Entrepreneuriat social d’UNIS et l’administration de la BCBE par UNIS ont été prises de façon irrégulière », souligne le commissaire.

«Ce rapport confirme ce que je dis depuis le début», s’est réjoui le premier ministre en remerciant le commissaire Dion pour «son examen complet» de cette affaire.

Justin Trudeau a tenu à rappeler qu’«au cœur de cette initiative (la BCBC) se trouvait la volonté d’apporter du soutien aux jeunes le plus rapidement possible durant cette pandémie».

Le programme n’a cependant jamais vu le jour après que l’organisme WE Charity s’en soit complètement déchargé et ait remis au gouvernement les millions de dollars qui devaient être versés aux jeunes.

L'ancien ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a quant à lui enfreint le code d'éthique, a tranché le commissaire à l’éthique.