/news/politics

55 millions $ pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Tordeuse

Photo courtoisie

Québec investit encore cette année dans la pulvérisation aérienne pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette, un insecte vorace dont la prolifération menace les forêts de conifères.

Une somme de 55 millions $ sera ainsi consacrée à l’opération annuelle, la plus importante déployée à ce jour, qui vise la protection de 747 000 hectares de forêts vulnérable.

Photo courtoisie

Grâce au printemps hâtif, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) prévoit entamer la pulvérisation aérienne aux alentours du 20 mai 2021. L’opération devrait ensuite s’échelonner sur une durée variant de 4 à 5 semaines.

Les zones concernées sont dans les régions de la Capitale-Nationale (650 ha), de la Côte-Nord (88 000 ha), du Saguenay-Lac-Saint-Jean (156 600 ha), du Bas-Saint-Laurent (242 400 ha) et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (259 300 ha).

On prévoit ainsi pouvoir préserver au moins la moitié du feuillage annuel des essences vulnérables, soit le sapin baumier et l'épinette blanche, dans les secteurs ciblés.

«Rappelons que la tordeuse des bourgeons de l’épinette se trouve en permanence dans les forêts québécoises, même en l'absence d'épidémie. La densité des populations augmente graduellement pour atteindre un stade épidémique environ tous les 30 ans», a indiqué le MFFP, par voie de communiqué.