/news/society

La Garde côtière s’équipe pour limiter les déversements de pétrole

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

La Garde côtière canadienne a fait l’achat d’équipement servant à récupérer les déversements de pétrole dans les eaux gelées, extracôtières et non protégées.

• À lire aussi: Brise-glace: gros contrat pour la Davie

• À lire aussi: La marine canadienne participe à la saisie de plus de 1,16 tonne de drogues

Ces pièces d’équipement, nommées «récupérateurs», sont justement construites pour aller recueillir le pétrole dans les endroits où celui-ci est plus difficile d’accès, et où il peut porter des dommages considérables.

«Ces récupérateurs de glace permettront d’intervenir plus rapidement et de rendre les voies navigables plus sûres et plus saines d’un océan à l’autre», a annoncé par communiqué Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

Le contrat pour deux exemplaires de cet équipement a été attribué à une entreprise de Halifax, Griffin Engineered Systems, pour un peu plus de 1,6 million $. La Garde côtière s’est gardé l’option d’en acheter un de plus. Les livraisons devraient se faire d’ici l’automne 2022, annonce-t-on.

Cet achat fait partie du Plan de protection des océans d’Ottawa, dont le budget total s’élève à 1,5 milliard $.