/news/coronavirus

Rimouski se prépare à un retour en zone rouge

La situation épidémiologique demeure problématique au Bas-Saint-Laurent, particulièrement dans l’Ouest de la région où 50 nouveaux cas ont été rapportés vendredi.

Les hospitalisations sont en hausse avec 17 personnes à l’hôpital en raison de complication avec le virus, soit quatre de plus en 24 heures. Parmi elles, six se trouvent présentement aux soins intensifs.

Il y a des nouvelles infections dans toutes les MRC. Cependant, 90 % des 429 cas actifs sont localisés dans la portion Ouest du Bas-Saint-Laurent.

Dans la MRC de Rimouski-Neigette, à deux jours de la levée des mesures spéciales d'urgence, les municipalités et les commerçants se préparent pour la réouverture de leurs établissements.

Les boutiques auront été fermées un peu plus de deux semaines.

À la librairie-boutique Vénus à Rimouski, la cueillette à la porte, la livraison et les commandes par internet étaient possible mais la récente fermeture a demandé toute une réorganisation. «Nos employés qui allaient être sur le chômage n’ont pas eu de semaine d’attente étant donné qu’elles pouvaient réactiver leur dernière demande. Alors, ça été vraiment un soulagement pour nous et là, on est hyper heureuses de rouvrir lundi, on a hâte de voir nos clients», a expliqué la copropriétaire, Geneviève Gagnon.

Le retour en zone rouge amène aussi une réorganisation pour la Ville de Rimouski dans ses installations sportives et de loisir. Les équipes ont des plans pour chaque palier d’alerte.

«La minute que le premier ministre a annoncé qu'on revenait en zone rouge, le téléphone n'a pas arrêté de sonner. C'est sûr que les gens ont hâte de faire du sport de recommencer à bouger, de pouvoir faire des activités avec la famille. Donc, nous, c'est toujours une réponse très très rapide», a affirmé la directrice du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire à la Ville de Rimouski, Karine Desrosiers.

Les salles de spectacle pourront elles aussi reprendre leurs activités lundi. Le passage en mesure d'urgence pour un peu plus de deux semaines a eu, par exemple, un impact sur la programmation chez Spect'Art Rimouski.

«On attendait de voir si on allait pouvoir reprendre les activités et avec cette nouvelle-là, on a pu annoncer hier la programmation complète du mois de juin en se croisant les doigts que tout se passe bien», a indiqué Mireille Lévesque de Spect'Art Rimouski.

Trois spectacles ont été touchés par la fermeture des deux dernières semaines. Les activités reprendront avec une représentation de danse mardi soir.

Dans la même catégorie