/news/coronavirus

L’espoir renaît dans les CHSLD

La pandémie a frappé durement les CHSLD du Québec. Des quelque 10 000 décès liés à la COVID-19 dans la province, environ la moitié ont eu lieu dans ces établissements ou dans les résidences pour personnes âgées.

• À lire aussi: «La dernière maison»: le combat d’Annie-Soleil Proteau

• À lire aussi: COVID-19: les résidents des CHSLD ont reçu leur seconde dose

• À lire aussi: Des anges gardiens forcés de travailler sans papiers

Maintenant, les résidents ont reçu leurs deux doses de vaccin et commencent, eux aussi, à rêver d’un retour à la vie normale.

C’est le cas de Fatemabay Soundarjee, qui demeure au CHSLD Auclair, à Montréal. La dame de 87 ans a vécu une grande journée samedi alors qu’elle a pu participer, accompagnée de son fils aîné Nizar, à une rencontre en visioconférence avec ses sept autres enfants qui vivent en France.

Durant la première vague de la pandémie, il était interdit à Nizar Goulamhoussen de voir sa mère. Elle a eu la COVID et était asymptomatique. Heureusement, un médecin du CHSLD l'appelait quatre fois par semaine pour lui donner des nouvelles.

«C'était super. C'est rassurant. Imaginez l'inquiétude qu'on a, hein!», a déclaré Nizar Goulamhoussen en entrevue au TVA Nouvelles.

Ce dernier agit maintenant à titre de proche aidant pour sa mère et peut donc la côtoyer quotidiennement.

Sur les 160 résidents sur CHLSD Auclair, 86 ont été infectés par la COVID et 29 en sont décédés. Pour ne jamais oublier ce qui s'est passé, la direction du CHSLD a créé un lieu de recueillement avec les photos des 29 personnes disparues. 

Désormais, plus personne n'a la COVID dans l’établissement montréalais qui a par ailleurs embauché 40 nouveaux préposés. 

Les mesures sanitaires demeurent très importantes et les visites sont limitées aux proches aidants, qui doivent prendre rendez-vous à l'avance.

Dans la même catégorie