/news/coronavirus

Pas de baisse de cas avant la fin de l’année scolaire?

Le nombre de cas quotidiens de COVID-19 au Québec pourrait demeurer similaire à ce qu’on observe en ce moment jusqu’à la fin de l’année scolaire. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Bien que le nombre d’infections soit passé sous la barre des 1000 nouveaux cas dans les dernières semaines, le bilan semble s’être stabilisé. 

Selon le Dr Jean-François Lizé, pneumologue et intensiviste au CHUM, ce nombre pourrait rester tel quel jusqu’à la fin des classes. 

«Lorsqu’on regarde les statistiques dans les derniers jours au Québec, c’est pratiquement 40 à 50% des cas qui sont déclarés dans les écoles, soutient-il en entrevue à LCN. Alors c’est un peu normal la courbe qu’on a actuellement et moi, je m’attends à ce qu’on reste dans ces nombres de cas là par jour probablement jusqu’à la fin des écoles.»

Le Dr Lizé rappelle que les écoles et les jeunes sont un «vecteur de transmission très important». 

Le test de la rentrée

Si la fin des classes pourrait rimer avec une baisse du nombre de cas au Québec, la rentrée scolaire à l’automne devrait être un test pour le retour à la vie normale. 

«Le défi sera la rentrée scolaire en septembre. Les virus vivent beaucoup dans les écoles et le coronavirus particulièrement se transmet», affirme le Dr Lizé. 

Santé Canada a d’ailleurs dévoilé, vendredi, ses étapes de déconfinement dans lesquelles l’organisme suggère que le seuil des 75% de Canadiens vaccinés avec deux doses doit être atteint à l’automne pour la reprise d’une vie dite «normale». 

Le Dr Lizé se veut toutefois confiant. 

«L’automne sera un bon test et si on passe au travers et que ça va bien, je pense qu’on pourra dire qu’on sort de cette pandémie-là presque officiellement», croit-il.