/regional/estduquebec/basstlaurent

La police sévit au Bas-Saint-Laurent

Photo d'archives, Agence QMI

La Sûreté du Québec a remis deux constats d’infractions à chacun de 18 manifestants qui ne respectaient pas les mesures sanitaires lors d’une manifestation à Témiscouata-sur-le-Lac, dimanche après-midi. 

Cette manifestation pour s’opposer aux mesures sanitaires avait lieu devant les Galeries Témis, le centre commercial du secteur de Cabano. Au total, une trentaine de personnes manifestaient pacifiquement.

Cependant, 18 d’entre eux ont été interpellés par les agents de la Sûreté du Québec (SQ) pour ne pas avoir respecté le port du couvre-visage, mais aussi la distanciation de deux mètres. Chacun d’entre eux ont reçu une amende pour chacune de ces infractions, pour un total de 36 billets.

« Ils ne respectaient pas la Loi sur la santé publique, d’autant plus que c’est une région qui est en rouge très foncé », explique le sergent Claude Doiron, de la SQ.

Pourtant, seulement 28 constats d'infractions avaient été remis parmi les quelque 30 000 manifestants qui s'étaient regroupés près du Stade olympique, à Montréal, le 1er mai, alors que le respect des mesures sanitaires était quasiment inexistant.

Rappelons que la situation sanitaire au Bas-Saint-Laurent, dont fait partie le Témiscouata, est très précaire depuis plusieurs jours. Les hospitalisations dans la région ont atteint un sommet de 18, dimanche, et les cas demeurent très élevés.