/news/law

Un propriétaire de pharmacie de Beauport accusé d'agression sexuelle

Romolo Tavani - stock.adobe.com

Le propriétaire de deux pharmacies affiliées à la bannière Jean Coutu a comparu, lundi matin, au palais de justice de Québec pour y être accusé d’agression sexuelle et d’exploitation sexuelle à l’égard d’une personne d’âge mineur.  

Selon les informations obtenues par le Journal de Québec, les faits reprochés au pharmacien Jacques Raymond, propriétaire de deux succursales à Beauport, se seraient produits dans un des commerces en avril 1991, à l’égard d’une présumée victime âgée de 16 ans. 

Le 23 avril dernier, l’homme âgé de 76 ans a été arrêté à la suite de l’émission d’un mandat visé puis, il a été libéré sous promesse de comparaître. 

Lundi, il était représenté par avocate Me Myriam Tabet et son dossier a été reporté au 30 juillet en accord avec le poursuivant, Me Louis-Philippe Desjardins. 

D’ici là, il lui a été interdit d’entrer en contact avec la plaignante ou encore de se trouver à son adresse.