/regional/sherbrooke/estrie

COVID-19: une première unité de vaccination mobile en Estrie

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Estrie-CHUS mettra sur la route ce vendredi une première unité mobile de dépistage et de vaccination à la COVID-19.

Une deuxième unité, qui consiste en une remorque transformée, devrait aussi être mise en service d’ici la fin de l’été.

Ce projet de plus d’un million $ a été rendu possible grâce à onze fondations du CIUSSS en partenariat avec le Service de transport de Sherbrooke.

Ces unités mobiles seront conduites par des paramédics d’Ambulance de l’Estrie.

Dès qu'on y met le pied à l'intérieur, c'est comme si on entrait dans un centre de dépistage ou de vaccination, en plus petit bien sûr.

De l'enregistrement de la personne à son évaluation clinique, tout a été pensé avant qu'elle ne se retrouve à l'arrière pour y subir son test ou être vaccinée.

Grâce aux serveurs informatiques, les informations seront transmises en temps réel aux services de santé.

Les endroits visités seront déterminés en fonction de la situation épidémiologique ou la couverture vaccinale d'un territoire visé.

Au-delà de la pandémie, ce legs trouvera aussi son utilité en cas de sinistre ou situation d'urgence. À plus long terme, ces unités permettront aux intervenants de la santé d’intervenir dans des milieux ciblés, des activités de prévention et de promotion servant à rapprocher les services des communautés moins accessibles ou isolées.