/news/coronavirus

Le CIQ et le CCNI autorisent le vaccin Pfizer aux 12 à 17 ans

Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) et le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) ont donné à leur tour le feu vert au vaccin de Pfizer mercredi dernier pour le premier, mardi pour l’autre.

• À lire aussi: Pfizer peut être administré aux jeunes de 12 à 15 ans

• À lire aussi: 2 millions de doses de Pfizer par semaine d’ici la fin juillet

• À lire aussi: La vaccination des 12-15 ans a commencé aux États-Unis

«La réponse des 12-15 ans observée après l’administration de la 2e dose était robuste, voire supérieure à celle observée chez les 16 à 25 ans. À la lumière de ces données, l’âge minimal pour administrer le vaccin PB COVID-19 peut être abaissé à l’âge de 12 ans», peut-on lire dans un avis du CIQ.

L'avis précise que le vaccin Pfizer-BioNTech était jusqu'ici recommandé pour la population âgée de plus de 16 ans, en raison du manque d’essais cliniques.

Le CCNI, quant à lui, «recommande qu'une série complète de deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech soit offerte aux personnes âgées de 12 à 18 ans qui sont [admissibles] à le recevoir», a indiqué la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, mardi, en conférence de presse.

Le 5 mai, Santé Canada donnait le feu vert à l’administration du vaccin de Pfizer-BioNTech aux jeunes âgés de 12 à 15 ans. Le Canada devenait alors le premier pays à approuver l’utilisation du produit de Pfizer pour cette tranche d’âge.

En conférence de presse mardi soir, le ministre de la Santé Christian Dubé a affirmé son intention de débuter la vaccination de cette tranche d’âge à la fin mai.

Dans la même catégorie