/news/coronavirus

Les décès de la COVID-19 aux États-Unis au plus bas depuis mars 2020

Le nombre de morts quotidiens de la COVID-19 aux États-Unis est au plus bas depuis mars 2020, soit lorsque l’épidémie s’est répandue dans le pays, ont annoncé mardi les autorités sanitaires américaines. 

En moyenne sur la semaine passée, 546 décès du coronavirus ont été enregistrés par jour, selon les données des Centres de lutte et de prévention contre les maladies (CDC). 

« La dernière fois que notre moyenne sur sept jours était si basse, c’était en mars 2020, c’est-à-dire en somme quand la pandémie a démarré dans une grande partie des États-Unis », a déclaré la directrice des CDC, Rochelle Walensky, lors d’un point presse.

De plus, le nombre de cas quotidiens enregistrés lundi, autour de 17 700, est le plus bas enregistré depuis juin, a-t-elle ajouté. 

« Les vaccins ont permis un déclin spectaculaire des cas, des hospitalisations et des décès », s’est félicité Andy Slavitt, conseiller de la Maison Blanche pour la lutte contre la COVID-19. « Pour la première fois depuis que la pandémie a commencé, les cas sont en baisse dans les 50 États. Nous sommes en train de gagner la guerre contre le virus. » 

47,5% de la population américaine - soit plus de 157 millions de personnes - a reçu au moins une dose de l’un des trois vaccins autorisés dans le pays. 

Ils sont disponibles dans plus de 80 000 lieux à travers les États-Unis, a précisé Andy Slavitt.

En fin de semaine dernière, une nouvelle étape de la campagne d’immunisation américaine a débuté, avec l’autorisation du vaccin de Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans.

« En moins d’une semaine, nous avons vacciné plus de 600 000 » jeunes de cette tranche d’âge, a déclaré Rochelle Walensky.