/regional/troisrivieres/mauricie

Première clinique mobile de vaccination en Mauricie

H1N1 influenza vaccination

Photo Reuters

Cent travailleurs de l’Usine Kruger Wayagamack de Trois-Rivières, en Mauricie, ont été les premiers à se faire vacciner contre la COVID-19 dans la nouvelle clinique de vaccination mobile. Un autobus nolisé a été entièrement transformé pour vacciner les populations plus éloignées.

• À lire aussi: Début d'un retour à la vie «normale» le 28 mai

• À lire aussi: Vaccin québécois GSK-Medicago: résultats positifs intermédiaires de phase 2

• À lire aussi: 2 millions de doses de Pfizer par semaine d’ici la fin juillet

«En fournissant l’autobus qui servira de clinique ainsi qu’une partie des ressources nécessaires à son fonctionnement, nous sommes heureux de concrétiser une fois de plus notre implication dans la communauté avec cette première clinique de vaccination mobile », a expliqué le vice-président principal, Emballages Kruger, Gino Lévesque.

Cette nouvelle offre est le résultat d’une étroite collaboration entre la société Kruger, le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec et l’Université du Québec à Trois-Rivières. La clinique de vaccination mobile se déplacera dans différentes municipalités de la Mauricie et du Centre-du-Québec au cours des prochains mois. Les lieux visités seront déterminés selon les recommandations de la Direction de la santé publique, notamment en fonction de la couverture vaccinale sur le territoire et de la situation épidémiologique.

«Très heureux de présenter cette première clinique mobile au Québec. Cette initiative est le fruit d’une concertation importante de plusieurs de nos partenaires de la région. Ils ont très rapidement travaillé tous ensemble à appuyer et à mettre sur pied cette clinique mobile, qui permettra de mieux rejoindre l’ensemble de la population des deux endroits», a indiqué le ministre du Travail de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la région de la Mauricie et député de Trois-Rivières, Jean Boulet.

L’équipe à bord pourra administrer 100 doses quotidiennement. L’objectif est de 800 doses par semaine. La formule est sur rendez-vous. Par contre, contrairement aux autres lieux de vaccination, il ne faudra pas utiliser le portail Clic-Santé. Ce sont les Villes qui seront responsables de remplir les plages horaires.

Pour cette première semaine, la clinique mobile sera de passage à Laurierville, dans le Centre-du-Québec, du 19 au 21 mai, entre 10 h et 17 h.

Dans la même catégorie