/regional/estduquebec/cotenord

Reprise du chantier de La Romaine après une importante éclosion de COVID-19

Les activités au chantier hydroélectrique Romaine 4 reviennent peu à peu à la normale après la plus importante éclosion de COVID-19 à être survenue sur des installations d’Hydro-Québec depuis le début de la pandémie.

À ce jour, 26 cas ont été répertoriés touchant 24 employés de deux entrepreneurs, ainsi que deux employés d’Hydro-Québec.

Conséquemment, quelque 200 travailleurs avaient été évacués au début du mois de mai, tandis que seuls les travaux jugés essentiels se sont poursuivis à la centrale.

Depuis deux semaines, aucun nouveau cas n'est apparu, ce qui permet la relance de toutes les activités de construction.

D’ici la fin du mois, 450 travailleurs accèderont au chantier où les mesures sanitaires ont été resserrées.

Tous les travailleurs devront désormais passer un test de dépistage à l’arrivée et après un séjour de cinq jours.

De plus, les 72 travailleurs évacués au début de l’éclosion devront fournir un résultat négatif à test de dépistage avant leur arrivée sur le chantier.

«On a resserré les règles au niveau du respect des mesures socio-sanitaires au chantier. Davantage de surveillance du port du masque et de la distanciation sociale. On a limité davantage le nombre de personnes qui pourront être en même temps à la cafétéria. Bref, on s’assure de limiter la réapparition de ce phénomène-là », indique le porte-parole d'Hydro-Québec Francis Labbé.

Hydro-Québec a également mis en place une procédure pour éviter la présence des travailleurs à Havre-Sant-Pierre. Des convois routiers en partance de Sept-Îles et de l’aéroport de Havre-Saint-Pierre se rendront directement au chantier afin de protéger davantage les populations locales.