/news/society

Une augmentation de loyer de 205 % au Nouveau-Brunswick

loyer

Photo Fotolia

Un homme de Moncton, au Nouveau-Brunswick, a appelé à un contrôle plus étroit des loyers après que le sien eut été augmenté de 205 %.

• À lire aussi: Une crise qui traverse la province

• À lire aussi: Les aînés aussi concernés par la hausse des loyers

• À lire aussi: Un seul logement à 500$ sur l’île de Montréal

Josh Murphy et sa conjointe, nouvellement parents depuis huit mois, ont reçu la visite du locateur de leur appartement samedi, qui leur a remis un papier leur indiquant que le paiement mensuel passait de 975 $ à 2975 $ en septembre prochain, selon Global News

Pour expliquer cette hausse fulgurante, le propriétaire a évoqué les coûts d’entretien et du déneigement. M. Murphy a toutefois confié que l’homme lui avait aussi dit qu’il n’était plus le bienvenu, étant peu enclin à héberger un enfant dans l’immeuble.

Le propriétaire est finalement revenu sur sa décision lundi. Il aurait dit en s’excusant qu’il avait été piqué au vif par une dispute concernant une place de stationnement entre M. Murphy et un autre locataire.

L’appel aux médias de Josh Murphy semble avoir motivé ce demi-tour du propriétaire, ce dernier se disant harcelé après que l’histoire eut fait le tour du pays.

«Nous sommes heureux de ne plus nous sentir comme si nous étions poussés vers la sortie, mais c’est encore un problème provincial. Ce n’est pas tout le monde qui réagira comme moi. Ça ne se terminera pas ainsi pour tout le monde. Ça me tracasse», a indiqué M. Murphy, qui souhaite aider les locataires du Nouveau-Brunswick se trouvant dans une situation semblable.

Les hausses du coût des loyers sont très fréquentes dans la province des Maritimes et les locataires ne sont que très peu protégés par le gouvernement. Un propriétaire pourrait notamment augmenter ses coûts plus d’une fois par année.

Dans la même catégorie