/finance/stockx

Wall Street termine modestement dans le rouge

La Bourse de New York a conclu en baisse modérée mercredi, après la publication des minutes de la banque centrale américaine (Fed), où commence à poindre le débat sur la future réduction de son soutien monétaire.

Selon des résultats définitifs, l'indice Dow Jones a reculé de 0,48% à 33 896,04 points. Le Nasdaq, qui a connu une séance erratique, a limité les pertes sur la ligne d'arrivée à -0,03% à 13 299,74 points. Le S&P 500 a lâché 0,29% à 4115,68 points.

C'est la troisième séance d'affilée où la place new-yorkaise termine dans le rouge.

Selon le compte-rendu du Comité monétaire de la Réserve fédérale du 28 avril, des responsables de la Fed commencent à se demander s'il ne sera pas bientôt temps d'envisager un plan pour réduire les achats de bons du Trésor et autres actifs par la Banque centrale, si l'économie américaine continue de s'améliorer à ce rythme. 

La mention de cette discussion «a saisi l'attention des marchés parce que les investisseurs sont très sensibles à tout changement dans la réflexion de la Fed sur la réduction des achats d'actifs», a relevé Quincy Krosby de Prudential. 

Les minutes montrent que les membres du FOMC ne sont pas unanimes sur la nécessité de commencer à modérer ce soutien monétaire qui permet, avec les taux au jour le jour autour de zéro, de fluidifier le crédit et de soutenir l'activité. 

«Il y avait d'autres membres de la Fed qui estimaient qu'il n'était pas encore temps de penser à cela, mais le simple fait que ce soit mentionné dans les minutes, cela a été remarqué par le marché», a jouté Mme Krosby. 

Les rendements sur les bons du Trésor à dix ans ont grimpé à 1,6762% contre 1,6369% la veille.

La séance a été très hachée et volatile, le Dow Jones perdant jusqu'à 1,70% avant la publication des minutes et alors qu'en matinée le bitcoin a fait sensation plongeant à un plus bas, autour de 30 000 dollars, jamais vu depuis fin janvier.  

«Les actions ont donc fini bien mieux qu'au pire de la séance, le secteur des technologies de l'information montrant de la résilience», notaient les analystes de Schwab. 

Au rang des actions, le groupe de distribution Target, qui a annoncé des résultats meilleurs que prévu, a engrangé 5,24%.

La plateforme d'échanges de cryptomonnaies Coinbase, introduite en Bourse il y a un mois, a pour sa part clôturé à un plus bas à 224,80 dollars perdant 5,94% dans le sillage de la déroute du bitcoin et d'autres cryptomonnaies.