/news/techno

Déjà trois mois sur la planète rouge pour Farah Alibay

Farah Alibay robot mars

Photo courtoisie

L’astromobile Perseverance, commandé par Farah Alibay, se prépare à commencer sa vraie mission sur Mars : prélever un premier échantillon. Pour souligner les trois mois de l’amarsissage, la Québécoise commente quelques-uns de ses clichés préférés de la planète rouge.

• À lire aussi: Sur Mars, le son du vol d’Ingenuity enregistré pour la première fois

• À lire aussi: Mission prolongée pour l'hélicoptère Ingenuity sur Mars

Aux commandes du robot depuis son amarsissage le 18 février dernier, la Québécoise Farah Alibay déborde d’énergie pour raconter la suite de la mission.

Son équipe se prépare à effectuer les derniers examens qui permettront à Perseverance d’être plus autonome lors de ses déplacements, lui donnant la capacité de parcourir près de 200 mètres par jour.

« Une fois que cette technologie-là sera prête sur Mars, on va pouvoir conduire beaucoup plus rapidement pour se rendre dans des endroits plus intéressants », raconte-t-elle au bout du fil depuis le Jet Propulsion Laboratory, à Los Angeles, en Californie.

Une fois les tests terminés, les chercheurs commenceront déjà à explorer l’environnement martien dans lequel se trouve le robot – où il pourrait y avoir eu des inondations par le passé –, avant de se déplacer vers le delta d’une ancienne rivière qui pourrait avoir abrité de la vie.

« Il y a des morceaux du delta ici, relate-t-elle. C’est intéressant, on ne s’attendait pas à ça. On veut étudier ce qui s’est passé dans cette région du cratère. »

Sixième vol 

En attendant, les ingénieurs procéderont au sixième vol de l’hélicoptère Ingenuity, qui servira à démontrer son utilité à titre d’éclaireur.

Contrairement au rover, Ingenuity peut parcourir plus de 200 mètres en seulement deux minutes, et se rendre jusqu’à une hauteur de 10 mètres.

Cette démonstration d’opération devrait avoir lieu cette fin de semaine, espère Mme Alibay. 

18 février 2021

Farah Alibay

Photo courtoisie, NASA

Encore aujourd’hui, Farah Alibay ressent la fébrilité qui l’habitait le jour de l’amarsissage en regardant la première photo prise par Perseverance sur Mars, quelques minutes après. « C’est vraiment un beau souvenir », décrit-elle. 

18 février 2021

Farah Alibay

Photo courtoisie, NASA

Le système d’atterrissage a capturé Perseverance pendant sa descente vers le sol. « C’est la première fois qu’un système a pu prendre des photos en atterrissant. C’est tellement extraordinaire de pouvoir voir ça », explique l’ingénieure, qui se rappelle s’être empressée de montrer la photo à ses collègues.  

4 mars 2021

Farah Alibay,

Photo courtoisie, NASA

Faisant partie de l’équipe qui a réalisé les tests de conduite pour le robot, Farah Alibay était fière de voir les traces laissées par Perseverance après avoir été conduit pour la première fois.  

19 mars 2021

Farah Alibay

Photo courtoisie, NASA

Lors d’un premier vol historique sur une autre planète, l’hélicoptère Ingenuity a réussi à capturer son ombre au sol.   

4 avril 2021

Farah Alibay

Photo courtoisie, NASA

Après des mois de pratique sur Terre, les ingénieurs sont parvenus à poser Ingenuity sur la surface de Mars. 

6 avril 2021  

Farah Alibay

Photo courtoisie, NASA

Cet autoportrait de Perseverance et Ingenuity (à gauche) n’était pas inscrit au programme, bien que l’équipe d’ingénieurs tenait à le faire. « Il y a eu tellement de travail derrière cette photo, commente Farah Alibay en riant. C’est ma photo préférée. » 

22 avril 2021

Photo courtoisie, NASA

Il a fallu prendre 79 photos pour réaliser ce premier panorama en haute définition de Mars. « C’est la première fois qu’on voit l’horizon, les plateaux, les montagnes. C’est le plus proche qu’on a d’être sur Mars », souligne Farah Alibay.