/news/politics

La plupart des régions en orange dès lundi

Le premier ministre du Québec, François Legault, a fait le point sur la pandémie de COVID-19 alors que la province compte moins de 400 cas quotidiens.

• À lire aussi: Projet de 3e lien: le PLQ s’opposera au «tunnel de la CAQ»

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

En préambule, M. Legault a tenu à souligner le succès de la vaccination à travers la province alors que le Québec se classe premier au pays pour le pourcentage de citoyens ayant reçu au moins une dose de vaccins.

Comme prévu, l’ouverture des terrasses de restaurants, la levée du couvre-feu et les rassemblements de 8 personnes dans les cours privées pourront avoir lieu dès vendredi, a ensuite confirmé le premier ministre.

Changements de couleur            

Par ailleurs, François Legault a annoncé que les régions de la Capitale-Nationale, la Montérégie, les Laurentides, Lanaudière et l’Outaouais vont passer à l’orange dès lundi prochain.

Aussi, la région de Chaudière-Appalaches va passer au orange, sauf pour les MRC Montmagny, L'Islet, Beauce-Sartigan et Robert-Cliche qui vont rester en rouge pour le moment.

L’Estrie va aussi passer au orange, sauf pour la MRC du Granit.

La partie Est du Bas-Saint-Laurent va aussi passer au orange. Sont concernés les régions de Rimouski, La Mitis, Matane et La Matapédia.

Les MRC à l’Ouest: Rivière-du-Loup, Les Basques, Témiscouata et Kamouraska vont rester en rouge pour l’instant.

Montréal et Laval          

Après discussions avec la santé publique, les régions de Montréal et Laval vont rester en rouge pour l’instant.

«Il faut que la tendance continue pendant un certain temps», a précisé le directeur de la santé publique, Horacio Arruda, au sujet des bons chiffres de Montréal et Laval.

«Si la tendance se maintient, tout le monde va pouvoir passer au orange, le lundi 7 juin», a cependant précisé le premier ministre Legault.

Interrogé sur les multiples rassemblements observés au Québec pendant la longue fin de semaine, François Legault a redit à la population d'être prudente.

«La directive aux policiers ne change pas, on veut faire respecter les consignes. C’est pour ça qu’on déconfine graduellement (...) Il faut faire attention. Il ne faut pas revoir ce qu’on a vu sur les plages en fin de semaine si on veut être capable de déconfiner comme prévu.»

Deuxième dose     

L’objectif du gouvernement est d’avoir administré toutes les doses prévues en septembre un mois plus tôt, dit le ministre Christian Dubé. 

Aussi, Québec vise à avoir un centre de vaccination sans rendez-vous dans chaque région d’ici une semaine. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.