/sports/homepage

Erik Gustafsson en renfort

L’attaque du Canadien en arrache grandement depuis le début de la série face aux Maple Leafs. Quatre buts en quatre matchs. Une sécheresse attribuable en partie à l’inefficacité de l’attaque massive. Aucun but en 13 occasions. Pour remédier à la situation, un défenseur sera appelé en renfort. Alexander Romanov? Non. Erik Gustafsson.

• À lire aussi: Sept joueurs qui pourraient en être à leur dernier match avec le CH

La rencontre de ce jeudi soir entre le Canadien et les Maple Leafs sera présentée à TVA Sports et TVA Sports direct dès 18 h 30.

Acquis à la date limite des transactions, le Suédois sera inséré dans la formation. À l’entraînement matinal, il formait la paire avec Jon Merrill. C’est donc Brett Kulak qui cédera sa place.

«C’est principalement pour nous aider en supériorité numérique. C’est un joueur patient avec la rondelle. Il trouve les bonnes options en avantage numérique», a déclaré l’entraîneur-chef Dominique Ducharme, refusant de préciser au passage si le Suédois allait prendre la place de Shea Weber sur l’attaque massive.

«Je ne donnerai pas la chance aux Leafs (de connaître le plan avant le match). On garde ça pour le premier avantage numérique », s’est-il contenté de dire.

Évidemment, cette décision a soulevé un tollé de protestations. Pourquoi préférer un joueur qui n’a disputé qu’un match depuis le 1er mai à un autre, Romanov, qui a pris part à 54 des 56 rencontres de la saison régulière, qui a mené l’équipe pour les mises en échec et dont le style est également axé sur l’attaque.

D’autant plus qu’il a confirmé que Romanov ne souffrait d’aucune blessure.

«Je ne commencerai pas à décrire chacun de nos joueurs en détail. Nous connaissons les effectifs que nous avons sous la main et nous savons ce que chacun d’eux peut apporter, a indiqué l’entraîneur du Canadien. D’ailleurs, Gustafsson ne nous fera pas gagner le match ce soir. Pas plus que chacun des autres joueurs. Ce sont les 20 joueurs qui porteront le chandail, en groupe, qui y parviendront.»

La décision de qui? 

Est-ce sa décision? Marc Bergevin a-t-il insisté pour démontrer qu’il n’a pas sacrifié, en vain, des choix au repêchage en faisant ses dernières acquisitions à la date limite des transactions?

«J’ai toujours été celui qui prenait la décision finale, mais j’ai toujours pris le temps de discuter des pour et des contre.»

Une chose est certaine. Avec le dernier changement, on peut être assuré que Sheldon Keefe souhaitera opposer Auston Matthews et Mitch Marner à Gustafsson et Merrill. Pour éviter cette confrontation, Ducharme devra surutiliser ses deux premiers duos.

«Oui, le top 4 est prêt », a-t-il assuré.

En cinq matchs avec le Tricolore, Gustafsson a récolté deux mentions d’assistance. Auparavant, il avait marqué un but et neuf passes en 24 rencontres avec les Flyers.

L’athlète de 29 ans a une expérience de 15 matchs de séries éliminatoires.

Rappelons que le Canadien tentera d’éviter l’élimination une première fois, ce soir, à Toronto.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.