/news/coronavirus

Déconfinement et pandémie: «les Québécois ont encore des devoirs à faire»

Le début d’un réel déconfinement au Québec est en marche et annonce enfin l’arrivée d’une nouvelle ère après plus d’un an de pandémie, mais les Québécois ont encore des devoirs à faire avant d’espérer atteindre l’immunité collective. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: 419 nouveaux cas au Québec

• À lire aussi: Plusieurs personnes vaccinées contre la COVID-19 avec la même seringue

La deuxième dose de vaccin, entre autres, est nécessaire, et la population devra absolument aller la chercher, même si elle peut être tentée de ne pas l’obtenir en raison des beaux jours et des mesures «allégées». 

C’est du moins ce que croit le Dr Karl Weiss, microbiologiste et spécialiste en maladies infectieuses à l'​Hôpital général juif de Montréal, qui avertit qu’il y aura également des éclosions au cours de l’été, soit, même si elles devraient être limitées. 

«On commence une nouvelle ère, le Québec sera très différent à la Saint-Jean de ce qu’il a été au cours des derniers mois. Le nombre de cas est stable, à la baisse même, les hospitalisations sont en baisse, le système n’est plus débordé», note le microbiologiste. 

«Tous les éléments sont là pour commencer la recette de déconfinement, mais il ne faut pas laisser le feu trop chaud, sinon ça risque de brûler», explique Dr Weiss en faisant référence au déconfinement.

Il juge qu’il ne faut pas non plus abandonner les mesures comme le port du masque, la distanciation physique, parce que la majorité de la population n’a pas sa deuxième dose. 

«Deux doses, c’est important, il faut l’obtenir, peu importe», insiste-t-il.

Actuellement, seulement entre 350 000 et 400 000 personnes ont obtenu leur 2e dose de vaccin au Québec, beaucoup étant des travailleurs de la santé, des aînés ou personnes avec une condition particulière.

Vendredi, l’OMS a d’ailleurs averti que la pandémie sera terminée à l’échelle planétaire lorsqu’au moins 70% de la population mondiale sera vaccinée, ce qui est loin d’être le cas. 

À titre d’exemple, dans l'Union européenne, 36,6% de la population a reçu au moins une dose de vaccin, selon un comptage réalisé par l'AFP, et 16,9% sont entièrement vaccinés.

***Voyez l’entrevue avec le Dr Karl Weiss à Mario Dumont dans la vidéo ci-dessus.***

Dans la même catégorie