/news/coronavirus

AstraZeneca: la date de péremption de lots de vaccins reportée d’un mois

Santé Canada a autorisé le report d’un mois de la date de péremption de deux lots du vaccin d’AstraZeneca afin de permettre aux provinces d’utiliser leur stock pour la deuxième dose contre la COVID-19.

• À lire aussi: AstraZeneca sans rendez-vous: «Il y aura des doses pour tout le monde»

• À lire aussi: Voici les cliniques où vous pourrez recevoir votre 2e dose d’AstraZeneca

• À lire aussi: AstraZeneca: l'intervalle réduit à 8 semaines

La date de péremption a ainsi été prolongée du 31 mai au 1er juillet prochain, a indiqué le ministère par voie de communiqué, samedi.

«L’approbation de la prolongation de la durée de conservation du vaccin pour une période de 30 jours est fondée sur des données scientifiques probantes», a assuré Santé Canada.

La décision se base sur des données fournies le 27 mai par AstraZeneca qui «démontraient que la qualité, l’innocuité et l’efficacité de deux lots en question se maintiendraient pendant un mois supplémentaire, soit sept mois en tout».

Une durée de conservation de six mois avait tout d’abord été approuvée par Santé Canada.

Ce choix permet notamment aux provinces et aux territoires d’administrer la deuxième dose de ce vaccin à vecteur viral aux Canadiens qui l’ont déjà reçu, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) ayant recommandé de ne pas mélanger les différents types de vaccin contre la COVID-19.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a d’ailleurs abaissé jeudi l’intervalle entre l’administration des deux doses d’AstraZeneca, passant de 12 à huit semaines au Québec.