/sports/homepage

Les partisans donnent des ailes aux Canadiens

Ils n’étaient que 2500 dans les gradins, mais les spectateurs réunis au Centre Bell ont crié comme s’ils étaient 21 273 pour célébrer la victoire de 3 à 2 en prolongation du Canadien de Montréal, samedi, aux dépens des Maple Leafs de Toronto.

Pour la première fois en 444 jours, les partisans ont retrouvé les sièges de l’amphithéâtre montréalais et le Tricolore en a profité pour prolonger sa saison d’au moins un autre match.

Jesperi Kotkaniemi a fait trembler la terre aux alentours du domicile du Canadien. Paul Byron a d’abord créé un revirement, avant de remettre la rondelle au Finlandais qui a mis un terme au sixième duel de la série.

Les hommes de Dominique Ducharme ont toutefois fait patienter les amateurs avant de leur donner une occasion de revoir la lanterne rouge s’allumer derrière le gardien adverse.

Lors d’un avantage numérique au début de la troisième période, la rondelle est atterrie sur la palette de Corey Perry, alors que le portier Jack Campbell avait été déporté loin de son filet et qu’il y avait de nombreux patineurs aux alentours du filet. Le numéro 94 du Canadien en a profité pour marquer son premier but des séries éliminatoires.

L’entraîneur-chef des Maple Leafs Sheldon Keefe a voulu contester la décision des arbitres, mais il a plutôt hérité d’une pénalité puisqu’il a eu tort après la révision vidéo. À peine 19 secondes plus tard, l’attaquant Mitch Marner a envoyé la rondelle à l’extérieur de la patinoire, offrant du même coup un avantage numérique de deux hommes au Canadien.

Tyler Toffoli a profité de cette nouvelle occasion pour lui aussi secouer les cordages pour la première fois des éliminatoires. Il avait dominé la colonne des buteurs des siens en saison régulière, avec 28 réussites.

Blanchi en 14 tentatives avec l’avantage d’un homme lors des cinq premiers matchs de la série, le Canadien a converti deux de ses quatre tentatives lors du sixième match.

À l’autre bout de la patinoire, Carey Price a fermé la porte à ses adversaires durant plusieurs minutes. Il a finalement cédé alors qu’il restait un peu moins de neuf minutes au match, devant Jason Spezza. Fidèle à ses habitudes depuis le début de la danse printanière, l’homme masqué du Tricolore a conclu le match avec 41 arrêts. Son vis-à-vis, Campbell, a repoussé 28 des 31 rondelles dirigées vers lui.

Le Canadien aura la chance de compléter la remontée, lundi à Toronto, lors du septième et ultime match.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.