/news/municipales2021

L’ancien député Mathieu Traversy en tête des intentions de vote à Terrebonne

Mathieu Traversy

Photo d'archives

Un sondage concernant la mairie de Terrebonne, 10e plus grande ville du Québec, pourrait inciter l’ancien député péquiste Mathieu Traversy à se faire élire à la tête de cette municipalité de la Rive-Nord de Montréal. 

Le coup de sonde de Léger plébiscite M. Traversy de 42 % des intentions de vote, lui qui est consultant politique pour le parti Mouvement Terrebonne depuis septembre dernier.

L’actuel maire de Terrebonne, Marc-André Plante, arrive deuxième avec 14 % des intentions de vote. Plus de 40 % des électeurs sont indécis à ce stade-ci.

Toujours selon le sondage, 41 % des gens souhaitent un changement d’équipe à la mairie, 24 % veulent continuer avec l’administration sortante et 35 % ne savent pas.

M. Traversy, qui a été député de Terrebonne de 2008 à 2018, avait été battu par Pierre Fitzgibbon, qui a perdu son poste de ministre de l’Économie mercredi à la suite d’un rapport de la commissaire à l’éthique.

«L'écart de 28 % dans les intentions de vote en faveur de Mathieu Traversy est carrément énorme, a dit Éric Normandeau, stratège-conseil de la firme Léger. Si des élections municipales avaient eu lieu aujourd’hui à Terrebonne, M. Traversy recueillerait trois fois plus de votes que le maire sortant Marc-André Plante. C'est vraiment considérable et révélateur, d'autant plus que M. Traversy n'a même pas encore officiellement annoncé sa candidature à la mairie et que le maire Plante a l'avantage de pouvoir bénéficier de toute la couverture médiatique en lien avec sa fonction.»

C’est l’Intersyndical de Terrebonne qui a commandé ce sondage à quelques mois des élections municipales de novembre prochain. Quelque 300 résidents adultes de Terrebonne ont été interrogés au téléphone du 6 au 18 mai. La marge d’erreur maximale pour un échantillon probabiliste de 300 répondants est de plus ou moins 5,7 %, 19 fois sur 20.